Archives de Inner Light

Les trois bougies d’Inner Light

Posted in Actualité et perspectives du black metal, Christianisme et culture with tags , , , , , , , , , , , on 14 décembre 2013 by Darth Manu

Godkiller – The Rebirth of the Middle Ages
La nostalgie d’un Moyen-Age largement fantasmé: point de convergence significatif entre ces « ennemis culturels » que seraient les catholiques et black metalleux engagés politiquement?

Aujourd’hui, le présent blog fête ses trois ans.

Je l’ai créé le 14 décembre 2010 sur un coup de tête, sans trop savoir si j’allais le faire durer ni même oser le diffuser sur ma page FB et mon compte twitter.

Il s’agissait d’approfondir la question des relations entre musique black metal et foi, que j’avais déjà abordée plusieurs fois sur mon précédent blog Aigreurs administratives (version 1.0), mais qui méritait à mon avis un traitement et un affichage spécifiques. Ce blog, qui devait être une expérience ponctuelle (et, croyais-je, beaucoup trop ambitieuse pour mes moyens propres) est rapidement devenu mon principal lieu d’expression, au profit duquel je délaissais en quelques semaines, et pour longtemps, Aigreurs administrative.

Deux ans plus tard, mon identité numérique reposait clairement sur une spécialisation en lien avec les rapports entre culture et foi, et plus spécifiquement entre « contre-culture » metal et foi. Je n’étais plus complètement anonyme et isolé, mais était connu, au moins de nom, dans le petit cercle des catholiques blogueurs et twittos, et en particulier de ceux gravitant plus ou moins vers son centre politique (en gros, le habitués dela FASM). J’avais été nominé (quoiqu’arrivé bon dernier, au premier Prix Pélerin du blog catho, j’avais été convié à un colloqu organisé par le Diocèse de Lyon sur la musique metal, etc.

Mais comme beaucoup d’autres, j’étais en train de me laisser aspirer par la polémique autour du mariage pour les personnes de même sexe et des études de genre. Frustré de me pas pouvoir les aborder autrement que sous formes de digressions, dans des billets centrés sur la culture metal, j’ai rouvert une nouvelle version d’Aigreurs administratives, chez un nouvel hébergeur. Là encore, ce ne devait être qu’un blog d’appoint. Là encore, c’st devenu mon moyen d’expression privilégié, qui m’a progressivement conduit à prendre parti pour la loi Taubira et les études de genre, contre la Manif pour tous et ses dérivés.

Il peut donc sembler incongru de fêter cette troisième année, qui a marqué un très fort ralentissement dans l’activité de publication d’Inner Light.

Il m’a été en effet particulièrement difficile d e publier sur un blog qui réfléchit sur la foi -alors que la manière dont je vis et conçois la mienne a été profondément transformée par un polémique qui a déchiré beaucoup de catholiques, avec forme de violence culturelle et symbolique dont les conséquences sont à mon avis encore à venir pour l’Eglise et ses rapports au monde contemporain- et sur la culture (alors que la découverte des études de genre, et au travers d’elles des études culturelles, m’obligeait à repenser en profondeur les présupposés sur les quels j fonctionnais jusqu’alors).

Au terme de cette année, je pense avoir suffisamment digéré ces bouleversements pour recommencer la réflexion qui est l’objet de ce blog. J’ai pu prendre suffisamment de recul pour publier mon bilan de ces nombreux mois de Manif pour tous, qui a eu la bonne fortune d’être relayé sur twitter par des blogueurs extrêmement influents (Embruns, Eolas), puis d’être repris sur Rue 89 (ironie: le plus gros pic de fréquentation d’Inner Light est intervenu pendant sa plus longue période d’inactivité). J’ai également suffisamment approfondi, me semble-t-il, ma réflexion sur le fait culturel pour commencer à formuler une réflexion sur les points qui me gênaient ces derniers mois.

Je les dévoilerai progressivement, mais je commencerai en janvier par un billet qui précisera le cadre méthodologique et conceptuel dans lequel j’essaie désormais de penser (à mon niveau il est vrai limité d’amateur autodidacte) les relations culturelles entre black metal et christianisme.  J’y emprunterai entre autre une partie de la réflexion de l’intellectuel marxiste Antonio Gramsci sur le concept d’hégémonie culturelle (avant cela, je présenterai la pensée de cet auteur, en lien avec un autre sujet que le metal, sur Aigreurs administratives, en début de semaine prochaine).

En gros, la question que tentera de poser ce billet sera celle des fluctuations d’origine social, culturelles et politiques, qui au fil du temps et des époques change le contenu et les enjeux des rapports entre metal et christianisme. L’une des limites d mes précédents billets était à mon sens d’envisager de façon trop abstraite les rapports entre chrétiens et metalleux, comme deux blocs minoritaires, mais opposés, au milieu des quels les chrétiens metalleux étaient pris, et que j’analysai d’une manière sans doute un peu trop détachée des évolutions sociales et culturelles. Lorsque le metal est né, le christianisme conservait encore dans de nombreux pays une position d’hégémonie culturelle, sociale t politique qui a beaucoup reculé depuis. Inversement, le metal se voulait une musique d marginaux, de rebelles, une contre-culture. Même sous ses formes les plus extrêmes, telles que le black metal, il est aujourd’hui diffusé dans toutes les catégories de la population occidentale (y compris chez les cadres en costard cravate, y compris chez les cathos les plus intransigeants vis à vis de notre époque). Il ne s’agit pas pour moi, contrairement à certains de mes lecteurs critiques envers un certain festival, d’y voir les effets d’une ‘guerre culturelle », mais de penser l’historicité de la culture: comment les éléments les plus porteurs de sens et d’innovation des contre-cultures les plus agressives et les plus élitistes deviennent des composantes à part entière de la culture dominante (on a vu l’été dernier , aux réactions à l’arrestation de Varg Vikernes, combien le souvenir du « black metal inner circle  » avait du mal à faire encore peur pour de vrai, y compris dans les sphères médiatiques, et combien les accusations portées contre lui ont vite rencontré le scepticisme et la dérision). Pourquoi par exemple une musique telle que le black metal, qui s’est voulu « antichrétienne » et nihiliste par excellence, peut aussi bien avoir ses bacs dédiés à la FNAC qu’être défendue aussi bien par des « gauchistes » que des messieurs « tout le monde » que par des représentants des sphères cathos les plus réactionnaires (je pense par exemple à Ambroise qui avait publié deux billets sur Inner Light et qui milite chez les Hommen, l’Action Française et le Printemps Français, et publie des tribunes chez Nouvelles de France  sous l nom d’Athanase Ducayla Sur un registre moins extrémiste politiquement, je pense à cette photographie, publiée fièrement par la Manif pour Tous sur son site, d’un metalleux qui portait un T Shirt du groupe de power metal Manowar, et tenait à la main un drapeau « Un papa, Une maman!). Alors qu’on voit bien que les catholiques, même modérés sont capable de mobilisations extrêmement impressionnantes, aussi bien quantitativement que dans la variété et l’inventivité des modes de contestations, que dans la durée, pour défendre ce qu’ils considèrent être leurs fondamentaux culturels. Quand on compare l’ampleur de la Manif pour tous à la mobilisation tellement plus limitée (quoique ni petite, ni dénuée de significations culturelles t politiques) contre le Hellfest, on voit combien le metal, même le black metal, n’est plus vraiment perçu comme une menace contre ces fondamentaux (je le mesure aussi à l’accueil beaucoup plus tiède, voire glacial, de la part de certains catholiques, à mes billets sur Aigreurs administratives, comparés à ceux d’Inner Light). Inversement, beaucoup de black metalleux parmi les plus extrémistes et contestataires et situés à l’extrême-droite semblent délaisser de plus en plus le combat contre le christianisme, pour se recentrer contre l’Islam et le multiculturalisme. Quitte à s’allier avec des cathos à l’occasion (par exemple, le bloc identitaires semble avoir beaucoup de metalleux dans ses rangs, et fait partie des appuis les plus importants du Printemps français, des Antigones, etc.). J’essaierai aussi de voir si le concept d’intersectionnalité (la situation des minorités des minorités: par exemple la féministe voilée qui est minoritaire et au regard du féminisme, et au regard de l’Islam), qui ne vient pas de Gramsci mais des études de genre, et que j’ai évoqué en troisième parti d’un billet récent sur Aigreurs administratives, peut être opérationnel pour penser la situation des croyants metalleux (qu’ils soient cathos, protestants, musulmans, etc.).

Je développerai plus avant, et de manière plus précisément argumentée et illustrée, ces questions dans mon prochain billet sur ce blog. D’ici là, joyeuses fêtes de fin d’année, bonne montée vers Noël à ceux pour qui cette fête à un sens, et à en janvier! 🙂

Programme prévisionnel de publication sur Inner Light (#teaser)

Posted in teaser with tags , , , , on 22 janvier 2013 by Darth Manu

Proclamation - Advent of the Black Omen

Petit programme des réjouissances à venir sur Inner Light (sauf actualité brûlante ou manque de temps et hors contributions éventuelles d' »auteurs invités »):

– d’ici le prochain we: publication d’un billet sur la question des témoignages de convertis et de leur utilisation en contexte polémique (de metalleux convertis mais pas seulement).

– d’ici une dizaine de jour: billet sur la question des groupes explicitement satanistes qui jouent dans des festivals ou des concerts importants.

– d’ici la mi-fin février: réflexion sous forme de billet sur les critiques adressées au metal sur le plan de la santé (physique et/ou psychologique), qui tiendra également lieu de réponse au billet récent d’Etienneweb sur le blog du Collectif « Provocs Hellfest ça suffit! » à propos de « l’influence de la musique rock sur le comportement »…

– j’envisage aussi de faire dès que possible un billet sur la réception des groupes chrétiens dans le milieu du metal, en réponse à la question d’une lectrice en commentaire d’un précédent billet…

– Enfin, si des lecteurs/trices désirent voir telle ou telle question abordées, je suis ouvert aux suggestions…

(et sinon, je signale aux lecteurs qui n’aurait pas remarqué le flux d’actualité dans la marge du présent site que j’ai ressuscité il y a quelques mois mon ancien blog, Aigreurs administratives, en changeant d’hébergeur: http://aigreurs-administratives.blogspot.fr/ )

« Auteurs invités »

Posted in Auteurs invités with tags , , , , , , on 9 janvier 2013 by Darth Manu

 Elgibbor - The Imminent Invasion

J’ai publié par le passé trois textes émanants d' »auteurs invités »:

Peste Noire ou le Métal Noir rédempteur de France

La beauté comme rédemption (tous les deux par Ambroise)

Un témoignage sur la journée « Le Metal: des vibrations interdites? » du 25 novembre 2012 (un témoignage d’Anne)

Si des personnes sont intéressées par la possibilité de contribuer à leur tour (bénévolement) à ce blog, elles peuvent m’envoyer leur(s) proposition(s) de texte(s) à l’adresse suivante:

darth_manu [at] hotmail.fr

accompagnées d’une suggestion de titre, et éventuellement d’illustrations.

Les thèmes abordés peuvent concerner:

– le black metal.

– le metal en général, considéré dans ses relations avec la religion, ou avec telle ou telle religion (pas seulement le christianisme), ou encore avec la culture contemporaine dans son ensemble.

– le christianisme considéré dans ses relations avec la culture (par exemple avec l’art contemporain, ou avec la musique sur telle ou telle partie de leur histoire commune).

– les courants de pensée et les religions recomposées qui ont pu avoir une influence thématique sur le black metal (par exemple le(s) satanisme(s)).

– tout témoignage personnel qui paraitra en relation avec les thèmes de ce blog.

– toute autre idée qui apparaitra opportune.

Je préfère les contributions argumentées qui expriment des opinions avec lesquelles je suis en désaccord, à celles qui rejoindraient mon point de vue mais qui seraient péremptoires.

Si publication il y a, je rajouterai la mention [auteur invité] après le titre, et j’ajouterai quelques lignes, en caractères gras, d’introduction du texte et de présentation de l’auteur (merci d’indiquer sous quel nom vous désirez être nommé). Le billet sera archivé, très logiquement,  dans la catégorie « Auteurs invités ».

Merci à celles et/ou ceux qui se montreront intéressé(e)s.

Un témoignage sur la journée « Le Metal: des vibrations interdites? » du 25 novembre 2012

Posted in Auteurs invités with tags , , , , , , , , , , , on 17 décembre 2012 by Darth Manu

Via Crucis

Anne, l’une des participantes catholiques de la journée organisée par le service Arts, cultures et foi du Diocèse de Lyon sur la musique métal, qui se tenait le 25 novembre dernier dans la salle Maurice La Mâche, a bien voulu partager ses impressions, dans le témoignage ci-dessous. Merci à elle! 🙂

Pour mémoire, outre une « messe des artistes » célébrée le matin à l’église Saint Polycarpe, cette journée consistait en une table ronde, animée par Pierre Benoit, diacre du diocèse de Lyon et auteur d’un ouvrage sur Les chrétiens et les musiques actuelles, et qui rassemblait le Père Robert Culat, auteur du livre L’Age du Métal, Gildas Vijay Rousseau, membre et initiateur du groupe de metal électro-oriental Stamina, et moi-même, suivie d’un concert de Stamina, dans une ambiance qu’un autre spectateur a qualifié d' »intimiste », face à un public relativement peu nombreux mais très enthousiaste et, à ce qu’il m’a semblé, pleinement satisfait de la prestation du groupe. 

« Concernant la journée du 25 novembre à Lyon.

Tout d’abord, je me présente, je m’appelle Anne, je suis catholique et j’habite à Paris. J’ai entendu parlé de cet événement grâce à mon ami  Louis qui est métalleux. 
De base, je ne suis pas fan du métal, bien au contraire. Et Louis m’a fait découvrir ce milieu en me faisant écouter plein de styles différents, et en me montrant les aspects de chaque style de métal.
J’ai commencé à comprendre le métal, et à apprécier en écouter.

Je suis donc allée à cette journée « écouter voir » à Lyon le 25 novembre. Je ne pensais pas trouver cette complicité et cette simplicité qu’ont les métalleux. 
Le débat qui liait le métal au christianisme était très intéressant. Pour moi, le christianisme et le métal sont deux mondes complètement différents. Le métal était une atmosphère sombre, sans vie, mais grâce à Louis, mais aussi au Père Robert Culat, à Gildas de Stamina, à Emmanuel Navarre qui étaient présents, j’ai pu comprendre le but du métal chrétien. J’ai été éclairée sur beaucoup de points.

Le débat s’est terminé par un concert du groupe Stamina. J’étais très impressionnée. Un petit public, mais une joie, une complicité, une simplicité, une fraternité, une communion… Je ne pensais pas trouver ça dans un concert de métal ! Au début, j’ai observé ce qui s’y passait, et prise par le rythme et par la joie, je me suis mise à sauter et à danser… ! Le métal m’a défoulé l’âme, l’esprit et le corps !

A la fin du concert, j’ai pu parler aux membres du groupe Stamina, et aux métalleux qui étaient présents. Ils étaient tous très ouverts. Comme quoi, il ne faut pas juger les apparences…

 Le métal a changé ma vision des choses. Et notamment grâce à cette journée qui m’a libéré de beaucoup de chose à la suite. »

Sur cette journée, voir également les articles de Rue 89 Lyon, de France Info et de La Vie, une interview du Père Robert Culat réalisée le jour même, ainsi que le blog du Père Michel Durand, qui est l’organisateur de la journée et a publié plusieurs billets en lien avec elle.

Inner Light a deux ans!

Posted in Rions avec le black metal with tags , , , , , , on 14 décembre 2012 by Darth Manu

Black Metal Greeting Card - It Says Happy Birthday

Aujourd’hui, Inner Light fête ses deux ans. Lorsque j’ai créé ce blog, c’était vraiment sur un coup de tête, sans vraiment être sûr de le faire durer plus de quelques semaines, ni même d’oser le faire connaitre. A vrai dire, c’était surtout un prétexte pour essayer WordPress, après avoir découvert Overblog via mon précédent blog. Aujourd’hui, les réflexions que je développent dans les billets, et les échanges qu’elles suscitent, constituent vraiment une respiration pour moi, par delà ma vie personnelle et professionnelle, et me permettent non seulement d’approfondir ma passion pour le metal, mais également de progresser intellectuellement et même spirituellement, au travers notamment des commentaires et de l’exercice difficile, mais toujours enrichissant qui consiste à essayer d’y répondre de la manière la plus honnête et constructive possible, et de me laisser interroger, voire déplacer,  par eux.

Merci donc à vous tous qui faites vivre ce blog par vos partages, vos réactions, vos critiques, vos compléments d’information! 🙂

La photo qui illustre ce billet joue sur les connotations possible de cette torche allumée, brandie par un black metalleux en corpse paint. Est-il sur le point de brûler une de ces églises « en bois debout » typiques de la Norvège, ou se prépare-t-il à allumer les bougies d’un gateau d’anniversaire?Elle peut tout aussi bien, même si ce n’est probablement pas l’inspiration initiale du photographe, illustrer le projet de ce blog: montrer que même une musique aussi noire que le black metal peut porter une « lumière intérieure », et la brandir comme une flamme dans la nuit (pour la démonstration, cf. mon précédent billet).

Elle est l’oeuvre de Dark & Somber Greetings, une entreprise spécialisée dans la création de cartes de voeux exploitant les thématiques du black metal (preuve que le milieu du black metal n’est pas que premier degré et nihilisme, même si cet aspect existe, et que l’humour et l’autodérision y sont aussi appréciés par un grand nombre de ses membres):

« Dark & Somber Greetings is the strange collaboration of photographer/entrepreneur Courtney Frystak and illustrator/designer/musician Farron Loathing. The use of traditional Black Metal photography for something as unlikely as greeting cards began as an internet gag, but somehow evolved into an actual greeting card company to the delight of thousands of misanthropic creatures who can at last feel comfortable sending a birthday card, or holiday message to one of their patron demons or family members.

The D&SG stronghold is located within a subterranean bunker in Los Angeles. »

Inside reads_ Another Step Closer to The Grave.

Inner Light a un an…

Posted in Rions avec le black metal with tags , , , on 14 décembre 2011 by Darth Manu

Aujourd’hui, Inner Light fête son premier anniversaire. J’avais créé ce blog sur un coup de tête, un peu pour tromper l’ennui d’une après-midi morne. N’étant ni l’un des plus grands spécialistes qui soient du black metal, ni un musicologue, ni un expert en théologie, ni (cela va sans dire) un chrétien parfait, je n’étais pas sûr d’avoir des choses intéressantes à écrire, ni de réussir à faire durer ce site.

Pourtant, ce blog a jusqu’ici été accueilli avec semble-t-il grand intérêt par des métalleux comme des chrétiens, par des musiciens comme des non musiciens, par des « prohellfest » comme des « antihellfest ».

Je remercie tous ceux, cathos, métalleux, cathométalleux, amis, « ennemis », qui ont aidé à le faire vivre par leurs commentaires, leurs encouragements, leurs témoignages, ou leurs critiques…  Vos contributions m’ont été d’une grande aide pour approfondir ma propre réflexion et pour trouver la motivation de mettre à jour ce site régulièrement.

Enfin, pour rester dans la thématique de ce blog, je vous propose cette vidéo qui me semble adaptée aux circonstance, découverte sur Youtube et réalisée par le groupe de black metal chrétien Erlösung:

Merci encore et à bientôt! 🙂