Hellfest 2012: des groupes chrétiens à l’affiche!

Je viens de jeter un très rapide coup d’oeil sur les dernières annonces de groupes pour l’édition 2012 du Hellfest:

« LYNYRD SKYNYRD – MACHINE HEAD – ACID KING – ALL PIGS MUST DIE – ALPHA TIGER – AMON AMARTH – AUGUST BURNS RED – BETRAYING THE MARTYRS – BLOOD RED THRONE – BRAIN POLICE – BRUJERIA – BRUTAL TRUTH – CANNIBAL CORPSE – CHANNEL ZERO – DARKEST HOUR – DEATH ANGEL – DEVIL DRIVER – DJERV – DOG EAT DOG – DO OR DIE – DYING FETUS – EMMURE – ENDSTILLE – ENSLAVED – L’ESPRIT DU CLAN – EXODUS – EXTINCTION OF A MANKIND – GAMABOMB – GIRLSCHOOL – GLORIOR BELLI – H2O – INTEGRITY – LIZZY BORDEN – MADBALL – MERRIMACK – MOLLY HATCHET – NASUM – ORIGIN – PENTAGRAM – SACRED REICH – SAINT VITUS – SUICIDAL ANGELS – TAAKE – VOMITORY – WALLS OF JERICHO – WHITECHAPEL – YEAR OF NO LIGHT – YOB

Et parmi ceux qui étaient déjà confirmés :

BLACK SABBATH – LAMB OF GOD – BLUE OYSTER CULT – CHILDREN OF BODOM – TRIVIUM – HATEBREED – DIMMU BORGIR mais aussi ABORTED – ALCEST – ALL FOR NOTHING – AMENRA – ANAAL NATHRAKH – AOSOTH – ARCTURUS – ASG – AVULSED – BENEDICTION – COLOUR HAZE – CRASHDIET – DARKSPACE – DEATH BEFORE DISHONOR – THE DEVIL’S BLOOD – DISEMBOWELMENT – DYSE – FROM ASHES RISES – HAEMORRHAGE – HOUR OF PENANCE – IN EXTREMO – MONKEY 3 – NAPALM DEATH – NECROS CHRISTOS – ORANGE GOBLIN – ORANSSI PAZUZU – ROMPEPROP – SOLSTAFIR – SPUDMONSTERS – STRIFE – THOU – UFOMAMMUT – UNEXPECT – VANDERBUYST – VICTIMS – VULTURE INDUSTRIES – WINTERFYLLETH » (Radio Metal, « Hellfest Open Air 2012, après la cerise, le gâteau! »).

J’ai juste survolé rapidement cette liste dans le dernier quart d’heure et je suis loin de connaitre tous les groupes. Parmi des noms plus « classiques », sur lesquels nos amis du Collectif Provoc Hellfest ne manqueront bien sûr pas de gloser très prochainement, deux annonces me sautent aux yeux: Betraying the Martyrs, et August Burns Red.

Quels sont ces groupes?

August Burns Red: 

« Bien qu’August Burns Red soit souvent défini comme du Metalcorechrétien, JB a dit dans une interview au magazine Shout! que « La chrétienté est une religion et non pas un style de musique » et il voudrait plutôt « laisser la musique parler par elle-même plutôt que de la définir ».

Sans pour autant cacher leur foi en Dieu, JB déclare dans une autre interview donnée à Beehave : On essaye simplement d’être un bon exemple auprès des groupes non-chrétiens qui sont avec nous en tournée. Ce n’est pas comme si on essayait de les convertir, mais les actions parlent plus que les mots. » (Wikipedia, August Burns Red).

Betraying The Martyrs:

« Betraying The Martyrs, un groupe de Métal Chrétien possédant un style personnel et moderne qui saura, à coup sûr, trouver son public.

Leur musique a pour but de transmettre des messages positifs aux jeunes, de répandre la parole des textes sacrés qui ont aidé tant de personnes dans le besoin, ou bien seulement des textes pour aider à se trouver soi même et en quoi croire. » (Garance Productions, concerts).

Bon, c’est du metalcore dans les deux cas, ce qui n’est pas vraiment ma tasse de thé musicale, je dois bien l’avouer (contrairement à beaucoup d’autres groupes annoncés :))…

Cela dit, le plus important est ailleurs: le Hellfest, festival soit disant « christianophobe » et « provoc » invite deux groupes chrétiens connus. Et pas comme simples prétextes: le choix des groupes colle à l’actu. Ainsi, Betraying The Martyrs vient de sortir un album, salué par certains chroniqueurs pourtant pas nécessairement bien prédisposés à l’égard du christiancore.

Le Hellfest avait d’ailleurs déjà invité des groupes de christiancore en 2009, juste avant que la polémique n’éclate de manière vraiment sérieuse et à l’échelle nationale.

Tout cela démontre à mon avis que le Hellfest n’est pas un festival dont la finalité est de blesser les chrétiens (à la différence semble-t-il d’une pièce comme Golgota Picnic ou d’un livre comme le Code Da Vinci), mais qui invite les groupes dynamiques du moment. S’il s’agit de Marduk ou Mayhem, cela donne une tonalité satanique ou antichrétienne au programme. S’il ségit de BTM ou d’August Burns Red, la programmation devient davantage christianophile. Mais le critère de sélection est de nature musicale et non idéologique. Et la clé, pour inciter le Hellfest à proposer une programmation moins blessante pour les chrétiens, ne se trouve pas dans les polémiques ou le lobbying,mais dans le soutien aux groupes qui essaient de dynamiser la scène du metal chrétien, en les faisant mieux connaitre, en réfléchissant aux conditions de possibilités d’un métal chrétien, sur le plan musical, des paroles,…

Alors je sais bien que certains membres du groupe Betraying The Martyrs se sont laissés aller il y a quelques années dans des interviews à des propos malheureux sur l’enseignement moral de l’Eglise, ainsi que le site tradi Perepiscopus l’a révélé en son temps:

« Le groupe de « metal chrétien » Betraying the Martyrs n’est pas chrétien

nous signale Perepiscopus.

Pour Valentin, le bassiste du groupe, le message principal de l’Eglise, c’est : la tolérance, la solidarité, l’entraide. Peace and love, quoi… Mais ça n’est pas tout ! Selon lui :

« L’avortement, le préservatif, l’homosexualité le sexe avant le mariage sont je pense des sujets que l’Eglise devrait traiter de manière plus souple, plus actuelle. Ne serait ce qu’appeler à la tolérance sur ses sujets. On peut croire en Dieu, croire dans le Bien et aimer quelqu’un du même sexe. »

La culture de mort dans toute son horreur… Mais qu’est-ce que ce groupe vient faire au festival (chrétien, organisé par le diocèse de Chartres) de Pâques ? » (E-Deo).

 Il est clair qu’en tant que catholique je ne suis pas particulièrement enthousiasmé par les propos quelques peu caricaturaux rapportés dans cet article, et que le discernement des membres de BTM (tel qu’il se présentait lors de cette interview tout du moins) sur l’enseignement de l’Eglise semble perfectible (comme celui de nous tous, cela dit, et E-Deo et Perepiscopus ont de quoi à mon avis balayer devant leur propre porte, de même que moi il est vrai). Cela dit, il semble évident qu’un festival « christianophobe » se moque de telles distinctions et n’inviterait pas de manière finalement assez régulière des groupes chrétiens.

Je reviendrai dans un billet ultérieur sur la question de la finalité du Hellfest, qui n’est pas à mon avis antichrétienne mais musicale. Cela dit cette dernière annonce confirme ce que j’avais signalé récemment après lecture de l’interview par Metallian d’un autre groupe de métal chrétien. Les métalleux sont de moins en moins hostiles au christianisme. Les mentalités évoluent, et des zones de gris de plus en plus nombreuses apparaissent.

Je sais bien qu’il est difficile de renoncer à un combat de plusieurs années, mais les faits sont là: des mains sont tendues, et il est de notre responsabilité morale et chrétienne d’y répondre positivement et en confiance, en ces temps d’accentuation du communautarisme de tous côtés…

EDIT: La programmation 2012 accueille aussi Whitechapel. Ce groupe et August Burns Red étaient déjà invités en 2009: « A noter aussi que la programmation accueillait cette année des groupes de « christian core » comme August Burn Red ou Whitechapel » (communiqué du Hellfest de juin 2009, sute au retrait de Coca Cola comme sponsor du festival). Ca nous fait donc à première vue pour le prochain Hellfest trois groupes chrétiens invités, dont deux qui l’ont déjà été par le passé. Pas très « christianophobe » tout ça!

Publicités

84 Réponses to “Hellfest 2012: des groupes chrétiens à l’affiche!”

  1. Les yeux ouverts Says:

    Un pâté fait avec 1 cheval et 1 alouette, quel goût il a au final ?

    • C’est vraiment censé me convaincre de quelque chose, cette comparaison douteuse? 🙂

      Sérieusement, tu as le droit de ne pas trouver l’esthétique du metal compatible avec une résonance chrétienne, mais ce n’est pas le sujet de cet article. Tu dis que le Hellfest est un festival « christianophobe », qui invite des groupes hostiles au christianisme par « provoc ». Pourtant, il invite tout aussi facilement des groupes chrétiens. Cela prouve que ton analyse de ce festival est fausse dans ses fondement mêmes, qu’il n’en a rien à faire de l’antichristianisme ou du christianisme, mais qu’il invite les groupes en fonction de leur rayonnement musical et non de leur idéologie ou de leurs croyances. Ton commentaire me parait donc malheureusement n’être qu’esquive et déni…

  2. Je sais pas, mais le résultat devrait être intéressant …

    Mais si on fait dans la métaphore culinaire, je parlerai de manger dans le même repas du pâté de cheval et un autre d’alouette. Enfin, si on veut, parce que de toute manière personne ne nous force à manger quoi que ce soit, on n’est même pas obligé de se présenter à table …

    Et pour voir s’il y en a qui suivent : « C’est con qu’un cheval, ça ponde pas d’oeufs, parce que ça serait vachement bon une omelette de cheval … »

    C’était la citation du soir, bonsoir.

  3. Personne en effet ne nous oblige à …sauf qu’il n’est pas gratuit et que je suis obligé de contribuer. Et vu que j’ai les comptes du hellfest de 2006 à 2010…

    • C’est rigolo. Ca me rappelle quand j’étais aux JMJ, cet été, et que certains madrilènes manifestaient contre nous à cause des tickets repas « menu du pélerin » et des cartes de transport. Ce type d’approche est le B.A.BA du communautarisme, de la discorde et de l’incompréhension mutuelle. Je prie pour que tu t’en rendes compte un jour.

      • J’aimes bien la comparaison : sauf qu’elle st totalement hors de propos puisque les jmj, rapport de chambre de commerce en bonne et due forme à l’appui, on fait la démonstration que loin d’avoir coûté de l’argent et sans subventions, elles en avaient fait gagner, renseignes toi un peu !
        Le contenu des jmj est de la même nature que le hellfest, je ne savais pas…
        Si au moins tu avancais quelques éléments tangibles !
        D’autant que sur ce sujet de la responsabilité des autorités publiques, je t’ai interpellé sur ton précédent billet et je n’ai pas eu de réponse.

        Et, cerise sur le gâteau, tu fais des leçons de morale ! A moi Manu le B.A.BA. de l’unité et de l’intelligence…
        Désolé de te secouer un peu mais je crains que celui qui manifeste le plus grand communautarisme ne soit pas celui que tu crois épingler.
        Ce communautarisme, je le vois plutôt dans l’expression de Marie : j’ai droit à ma part du gâteau !

      • @ LYO :

        Je rêve … C’est vous qui ne voulez pas que votre argent serve à une manifestation culturelle dont les idées ne vous plaisent pas, bien que vous extrapoliez une bonne partie d’entre elles, mais c’est un autre débat. Moi je fais juste remarquer que ça fait belle lurette que les métalleux financent à sens unique les autres styles de musiques, que c’est parfaitement normal qu’il commence à y avoir un juste retour des choses (bref, qu’on soit simplement traités comme les autres, rien de plus), et c’est mon comportement qui serait communautaire ? C’est l’hôpital qui se moque de la charité !!

        Vous vous rendez compte que depuis plus de 20 ans des métalleux (entre autres) financent les évènements culturels auxquels vous assistez, alors que n’avez pratiquement rien donné pour eux ? Et c’est vous qui râlez et qui criez au communautarisme !

        Si encore des millions avaient été dépensés par les collectivités alors que le succès était loin d’être garanti, je pourrais comprendre votre position … Mais les subventions publiques ont toujours été ridicules comparées aux festivals plus mainstreams. Ce sont les orgas qui ont le mérite d’avoir construit un truc qui tient la route, et une fois qu’il n’y a pratiquement plus aucun risque, les collectivités acceptent de débourser un peu plus que les années précédentes. Parce que vous avez beau jeu de parler des montants des subventions actuelles, mais vous oubliez un peu vite que c’est du aux travaux exceptionnels que nécessite le déménagement du site actuel, et que celles cette année (édition 2011) et les précédentes sont loin d’être mirobolantes, ne dépassant jamais 2% du budget total.

        Vous faites remarquer que les JMJ n’ont rien coûté (je n’en sais rien, et je m’en fous un peu). Mais vous évitez soigneusement de préciser que jusqu’ici, le Hellfest a toujours rapporté beaucoup plus que ce qu’il n’a coûté au contribuable. Je vous laisse faire le compte : 25000 personnes qui dépensent (allez, soyons radins)10€ chaque jour = rien qu’en 2011 on a largement remboursé toutes les subventions publiques depuis les débuts du Hellfest et même du Furyfest.

  4. Oui enfin, si on rentre dans cette logique …

    Si chaque français s’amusait à calculer le nombre de subventions accordées à des activités qu’il ne cautionne pas, on serait pas sorti de l’auberge.

    Les métalleux aussi, ils payent des impôts, vous savez … Pendant pas mal d’années ils ont payé pour les autres styles sans jamais voir le retour, vous croyez pas qu’ils ont droit eux aussi à une (petite) part du gâteau ?

  5. Bravo Marie, tu as parfaitement raison. L’argument des subventions est complètement débile. Dans ce cas les Juifs ne paieraient des impôts que pour leurs activités, les musulmans de même, les athées etc. Résultat: la disparition de la notion même de Nation. Celui qui paye des impôts dans une nation c’est le citoyen quelque soit son appartenance religieuse. C’est le principe du pot commun et de la solidarité nationale. Je signale, comme je l’ai déjà fait, que les aumôneries de l’enseignement public dont j’ai été l’aumônier recevaient chaque année de la mairie une subvention idem pour les scouts. Et cette subvention comme toute subvention ne provenait pas seulement des catholiques payant leurs impôts mais de tous les citoyens. A croire que seuls les catholiques travaillent et payent des impôts!

  6. @ marie,
    Visiblement, vous êtes très mal informée ! J’ai les comptes en main et pas vous. Qui plus est, vous n’êtes pas concernée par ces subventions et aides puisque vous n’êtes pas de la région !
    @ Père Culat,
    Puisque vous vous exprimez en tant que prêtre, je vous invite à consulter d’un peu plus près ce que l’Eglise dit au sujet de la responsabilité des autorités publiques.

    • Eh bien, vous allez pouvoir m’informer, alors : ils disent quoi des subventions publiques, les comptes de 2006 à 2010 ? Eclairez-moi, puisque je suis ignorante.

      Et sinon, vous êtes sûr d’avoir bien compris ma remarque sur les subventions ?

      Parce que me faire remarquer que je ne suis pas concernée après ce que je viens de vous dire, j’ai envie de vous répondre : oui, et c’est bien ça qui me chagrine ! J’aimerai bien participer avec mes impôts à un festival de metal, j’aimerai bien que mes sous soient aussi utilisés, de temps en temps, pour un truc qui me plaît.
      Bon, je dis ça, mais l’année dernière on a quand même eu le Toulouse Metal Fest. C’est, à ma connaissance, le premier festival metal d’envergure moyenne à Toulouse ou dans la région depuis … ah bin non, c’est le premier tout court.
      Et pourtant, j’ai jamais vu de pétition de métalleux s’indignant qu’on les snobe systématiquement dans la répartition des subventions …

      Bref, vous n’avez rien à répondre sur le fond de l’argument que je vous ai proposé.

      NB : je précise, au cas où, que je j’adhère complètement aux propos du Père Culat concernant le rapport des citoyens aux subventions et à la Nation.

  7. Je signale aussi que dans ce petit jeu des subventions chaque français pourrait créer un blog pour protester contre tel ou tel autre usage du trésor public:
    La guerre en Afghanistan et en Libye? Je ne suis pas d’accord, pourtant mes impôts la financent… L’avortement idem… L’augmentation du salaire présidentiel idem… Quant à ceux qui ont à dire quelque chose ce sont bien les habitants de Clisson, les premiers concernés. En démocratie c’est par les élections que l’on pèse sur les décisions publiques. Si les habitants de Clisson étaient opposés en majorité au Hellfest il serait très simple d’élire un maire ayant dans son programme le déplacement de ce festival dans une autre commune… Mais cela ne risque pas d’arriver vu les échos positifs de cet événement dans la population locale. Enfin au niveau national si la tendance représentée par les anti-hellfest était majoritaire madame Boutin pourrait être présidente de la République et appliquer les volontés de la majorité de son électorat mais pour le moment si elle s’en sort avec 3/4% elle sera certainement heureuse…
    Enfin n’oublions pas les nombreux catholiques métalleux qui eux aussi payent des impôts et n’ont pas le même avis que d’autres catholiques sur ce point.
    Ce sont les socialistes qui gouvernent la région de Clisson. C’est un fait. Donc cela ne sert à rien de s’exciter. Quand un parti beaucoup plus conservateur sera élu comme responsable de la région alors peut-être les choses pourront changer.
    Les procès en série ont été perdus (contrairement à la fausse victoire de celui des AFC avec l’histoire des moins de 16 ans)… Donc on peut continuer à faire des procès si ça amuse. Du côté légal aucune chance de censurer le Hellfest, reste une seule voie la voie politique mais il faudra pour cela que la mairie de Clisson change et que la région soit gouvernée par le FN… Autant dire que ce n’est pas demain la veille.
    Les catholiques traditionalistes et intégristes ne représentent rien dans l’électorat français ou trop peu pour peser dans la balance, c’est aussi un fait. Et la démocratie ce n’est qu’une question de chiffres et de majorité. Quand on est en minorité on est bien obligé d’accepter le verdict des urnes autrement il faut organiser un coup d’état ou une révolution.

  8. @ Pere Culat,
    Vous ne répondez pas à mon questionnement.
    Ensuite, à force de cataloguer les opposants aux dérives du hellfest comme étant des « tradis intégristes proches de l’extrême droite front national en guerre contre le hellfest », outre le fait que vous utilisez les mêmes mots et amalgames que Ben Barbaud, vous vous apercevrez ( bientôt) que cette démarche est vouée à être démentie par des faits.

  9. @Les Yeux Ouverts:

    « J’aimes bien la comparaison : sauf qu’elle st totalement hors de propos puisque les jmj, rapport de chambre de commerce en bonne et due forme à l’appui, on fait la démonstration que loin d’avoir coûté de l’argent et sans subventions, elles en avaient fait gagner, renseignes toi un peu ! »

    Je suis au courant merci. Sauf qu’on pourrait tenir le même argument pour le Hellfest qui semble apporter beaucoup à l’économie locale (sauf que dans ce cas là le Collectif Provoc Hellfest appelle ça le règne du fric: deux poids deux mesures…).

    « Le contenu des jmj est de la même nature que le hellfest, je ne savais pas… »

    Ce n’est pas du tout ce que j’ai dit. Merci de ne pas caricaturer mes propos. Mais la démarche qui consiste à faire des comptes d’apothicaire pour essayer de démontrer que l’une ou l’autre de ces manifestations pèsent sur l’argent des contribuables qui ont des croyances différente ou opposées, alors que dans les deux cas il y a un effort d’autofinancement démontrable et un apport au dynamisme économique local, est la même. Ce est une démarche chicanière et partisane, qui accorde un éclairage disproportionné au coût de ces manifestations en passant sous silence que tout le monde profite de leur succès à l’échelle locale.

    « D’autant que sur ce sujet de la responsabilité des autorités publiques, je t’ai interpellé sur ton précédent billet et je n’ai pas eu de réponse. »

    Et j’y ai répondu deux fois, une dans le corps d’une réponse à Pneumatis, et la seconde directement. Je constate par ailleurs que tu esquives complètement, une fois de plus, l’argument central du présent billet, qui est de souligner que le Hellfest invite assez régulièrement des groupes chrétiens, et qu’il n’a donc pas pour finalité de heurter ou blesser les chrétiens, qu’il n’est pas « christianophobe ». Ca c’est un élément tangible, auquel tu as manifestement du mal à répondre.

    Par ailleurs tu me parles de la « responsabilité des autorités publiques », mais toute ta démarche a pour effet d’entretenir une logique de confrontation entre chrétiens et métalleux, alors que les choses tendent à s’arranger d’elles mêmes et qu’il y a de moins en moins d’hostilité vscérale des métalleux à l’encontre du christianismecomme en témoignent le présent billet et celui que j’ai publié récemment sur l’interview de AsI Lay Dying par Metalian. C’est vraiment responsable, ce que tu fais?

    « Et, cerise sur le gâteau, tu fais des leçons de morale ! A moi Manu le B.A.BA. de l’unité et de l’intelligence… »

    Non mais arrête! Là ça tourne quand même à la mauvaise foi, désolé d’avoir à te le dire.

    D’une part j’ai bien pris soin dans mon billet de souligner que j’avais moi aussià balayer devant ma propre porte, et pas seulement Perepicopus ou E Deo ou toi-même.

    D’autre part, depuis toutes ces années où tu prend part à la polémique, ta connaissance du metal a manifestement très peu évolué. Tu m’as avoué sur ton blog il y a quelques mois que tu pensais que le black metal était un terme qui désigne l’ensemble du metal, et que le death, le heavy, etc. étaient des composantes de ce style. Ce qui montre, d’une part, que tu n’as jamais essayé d’écouter un morceau de chaque courant pour essayer de mieux comprendre l’engagement musical des métalleux. D’autre part que tu as très vraisemblablement compris de travers la plupart des textes que tu as lu sur le metal, puisque l’anti christianisme est beaucoup plus marqué dans le black que dans les autres styles. Ta « méthode » se borne à relever tout ce qui relève dans les paroles des champs lexicaux du satanisme ou de l’occultisme, comme un élève de seconde qui débute dans le commentaire composé et qui n’a pas compris ce qu’est une figure de style. Parce que tu ne cherches pas à manifester la vérité sur le metal, mais à prouver que tu avais raison a priori, ce qui est le contraire du sens même du mot « recherche ». Ce qui est dramatique, c’est qu’après toutes ces années tu aurais pu commencer à t’y connaitre si tu avais vraiment cherché à comprendre et à écouter, plutôt qu’à condamner.

    Et pourtant, tu parles en expert sur ton blog d’un sujet que tu ne maitrise manifestement pas, et tu prétends dire sur le métal une vérité qui aurait échappé aux universitaires spécialistes du sujet et aux métalleux eux-mêmes. Est-ce que tu réalises seulement à quel point cette démarche n’est pas crédible et ne prêche que les convertis? Ce qui est dramatique, c’est que tu sembles vraiment être bourré de qualités humaines et spirituelles, mais que tu les gâches dans un combat mal pensé et perdu d’avance…

    « Qui plus est, vous n’êtes pas concernée par ces subventions et aides puisque vous n’êtes pas de la région ! »

    Oh que si elle est concernée, en tant que métalleuse, et en tant que citoyenne. Chaque français est concerné par la vie de l’ensemble du pays.

    Voilà, désolé d’être aussi dur, mais tu m’es toi aussi rentré dedans et je pense qu’il faut bien finir par crever l’abscès, en espérant repartir un jour sur de meilleures bases.

  10. Selon un des membres du Collectif Provoc Hellfest, la présence du de groupes chrétiens au Hellfest sert de « faire-valoir »: http://www.parismatch.com/Culture-Match/Musique/Actu/Le-Hellfest-2012-a-devoile-une-large-partie-de-sa-programmation-358845/

    Sauf que deux d’entre eux étaient déjà programmés en 2009, avant que la polémique devienne sérieuse.

    Le déni de réalité habituel des anti hellfest…

  11. Vous ne retenez que cela du billet de Paris match et de notre prise de parole ? Mais rassurez-vous, nous traiterons aussi du metal chrétien.

    http://provocshellfestcasuffit.blogspot.com/

    • Ecoutez vous du metal ou est ce que vous vous contentez d’aller piquer des sources sur wikipedia ?

      • Oui, ce serait pas mal de sourcer de manière explicite le travail des auteurs de la notice wikipedia sur Blue Öyster Cult, quitte à le recopier, par respect pour leur travail.

    • Natural_Induction Says:

      @ Peramet Louis

      Puisque vous faites parti du collectif « provochellfest », je me permets un commentaire :

      Désolé d’avoir à vous le dire mais ce site comprend certains passages clairement orientés et pas complètement documentés.
      J’entends par la que vous n’allez pas toujours au fond des choses dans vos analyses, mais vous conservez seulement ce qui, en
      temps que militant, va dans le sens de vos positions disant que le Hellfest est infesté de groupes résolument dangereux (les groupes de black metal anti-chrétiens, je comprends mais le reste, c’est beaucoup plus sujet à débat), et suggérant que le metal en général est un danger potentiel pour ses amateurs (cf votre citation de témoignages ou les allusions aux prétendus messages subliminaux de certains groupes).

      Exemple, dans votre article du 29/11, vous parlez de Blue Oyster Cult et dites que son logo se rapport à Cronos. Puis après  » c’est aussi le surnom de Conrad Thomas Lant, […] connu pour son activité au sein du groupe sataniste Venom, formation ayant contribué à lancer le black metal »
      Comme je l’ai expliqué sur le blog de LYO, le rapport entre les 2 est plutôt douteux dans dans un sens et impossible dans l’autre : la formation de Venom date de 1979 alors que le logo de BOC a été crée pour le 1er album (1972)… De plus, l’occultisme n’est pas un gage de satanisme chez tout le monde, c’est faire un raccourci que se contenter de ça.

      autre exemple : « Benediction ( death metal anti chrétien)
      Groupes proches : Deicide, Atrocity, Death, Samael, Sepultura. »

      Vous avez fait un copier-coller de la description du lien qui énumèrent des groupes qui pour certains ne basent pas du tout leur travail sur l’anti christianisme (Death et Atrocity en l’occurrence). Sans compter le fait que « anti-chrétien » n’est pas toujours égal à « satanique » ou « violent ». On peut être pour ou contre la religion, il y a juste des façons appropriées de le dire.

      Quant à Dimmu Borgir, on ne dira jamais assez que c’est du satanisme de « spectacle » plus que de conviction (ce qui n’empêche pas que c’est ridicule, je suis bien d’accord, mais c’est perçu comme tel par les auditeurs). Vous n’avez probablement pas idée de l’opinion de bien des black metalleux sur ce groupe, de même que celle de nombreux metalleux sur les thématiques du black metal.

      J’ai noté aussi vos interprétations concernant SepticFlesh (que vous faites passer pour un groupe résolument satanique) qui m’ont été soumise sur ce même blog et auxquelles j’aurai l’occasion de répondre là bas (bientôt, enfin je l’espère).

      En passant, si d’autres sites à tendance religieuse partagent votre « combat », ils ont au moins une section commentaires dans leurs articles, pour que des points de vue différents s’expriment. Il est regrettable que ce ne soit pas votre cas (je me trompe?).

      • @Natural_induction
        Te billes pas ! Le collectif provochellfest ne répond jamais aux objections qui lui sont faites! Il n’est interessé que par lui-même… son petit nombril… Je lui ai adressé quelques questions, des invitations à un colloque… Je n’ai jamais, mais alors jamais eu de réponse. Peut être estimait il qu’il n’avait rien à y apprendre! Je me trompe peut être, mais c’est comme ça que je le prends en tout cas!
        Alors à ta place, je laisserai tomber.

        Mais bon… Peut être que pour une fois, ils daigneront te répondre et me feront mentir…

      • Natural_Induction Says:

        @ Etienneweb :

        C’est la première fois que je les interpèle en fait, mais je ne serais pas non plus surpris qu’ils ne répondent pas, même si leur présence ici montre bien qu’il s’intéressent de près à ce qui se passe sur les autres sites évoquant le sujet.
        Je pense aussi qu’ils estiment savoir beaucoup de choses sur le metal alors que certains de leurs jugement montre plutôt qu’ils se sont globalement arrêtés à ce qu’ils ont vu du black metal et lu de certaines paroles.

        Bref… si vous nous lisez M. Peramet…. vous savez ce qui vous reste à faire, à moins bien sûr; que vous n’accordiez aucune importance aux objections qui vous sont proposés.

  12. Non je n’ai pas retenu que ça, mais c’était le passage en rapport avec le présent billet…

    Pour le reste de vos arguments, j’y reviendrai sans doute dans un futur billet…

  13. M. Les yeux ouverts avant d’exiger que je réponde à vos questions, répondez à mes arguments (ce que vous n’avez JAMAIS fait, en ne prenant JAMAIS au sérieux les arguments avancés car en toute logique ils vous gênent, pas plus que ceux de Marie d’ailleurs), vous glissez toujours à côté et je n’ai jamais vu quelqu’un qui a les yeux autant fermés que vous. J’attends en effet de voir un maire de Clisson anti-hellfest élu par les Clissonnais. Tout le reste n’est que délire de lobbyiste. Je quitte ces discussions totalement inutiles. Restez bien enfermé dans votre combat mais ne cherchez pas à me convertir à une cause aussi peu chrétienne que la votre. J’en ai plus qu’assez de vos manœuvres et de votre déni de la réalité et des arguments que je vous ai présentés à propos des subventions et sur d’autres sujets. Je pense connaître infiniment mieux que vous le monde du Metal et surtout les métalleux. Je le fréquente et l’étudie depuis 94. Prenez le temps de l’étude avant de partir dans vos croisades anti-subventions qui ne seront suivies d’aucun résultat concret au vue du paysage politique français actuel. Mais ça vous fait tellement plaisir! Votre seul espoir de réussite serait que Marine le Pen soit élue présidente de la République ou bien Christine Boutin.

    • @Père Culat
      Je ne suis pas sur que de voter FN changera la donne et interdira le Hellfest. Ayant fréquenté quelque peu le FNJ (il y a fort longtemps, étant étudiant), je peux vous dire que le metal est une musique assez écoutée, et dont une frange bien particulière, comme le rif (ou rac). J’irai même jusqu’à dire que si Le Pen était élue, et interdisait cette manifestation, elle risque de perdre un certain nombre d’électeurs, surtout parmi les jeunes, ce qui risque d’être ennuyeux pour elle, vu que ce sont eux qui collent les affiches. Evidemment, je ne suis pas sûr que Le Pen fasse ce genre de calcul.
      Je n’en dirai pas autant de Christine Boudin (qui devait probablement ignorer le mot « metal » avant qu’on parle tant du Hellfest). Et là, il se trouve qu’ayant été invité il y a quelques mois, à un meeting du PCD, j’ai entendu le représentant du PCD de Loire-Atlantique me le dire personnellement à moi : « pas de subventions publiques pour le Hellfest ».

      @LYO et Père Culat
      Vous connaissant tous les deux, je regrette la tournure que prend les choses. Cette prise de bec entre chrétiens n’est pas convenable! Si je partage la vision du Père Culat sur le monde metal qu’il connaît bien plus que LYO, je ne suis pas certain non plus que LYO soit infondé à demander la suppression des subventions publiques pour le Hellfest. Cependant, nous entrons dans ce domaine dans une nébuleuse juridique dont il est difficile de discerner les contours, étant donné que c’est le politique qui décide des subventions… Car quel est l’objet réel de la Région pour accorder des subventions au Hellfest ? Est ce que c’est la christianophobie ? Est ce que c’est autre chose ? Si c’est la christianophobie, alors il est certain que cette subvention est illégale, car elle porte atteinte à un principe constitutionnel qui est la séparation de l’Eglise et de l’Etat, dont l’un des corrolaires est de respecter TOUTES les croyances, et TOUTES les religions. Donc, en subventionnant un festival parce qu’il est christianophobe, la Région se met dans l’illégalité.
      Par contre, si c’est pour une autre raison, et disons le, pour une raison économique, culturelle, publicitaire même, alors, la subvention ne peut pas être illégale. Le Hellfest fait vivre les commerces de Clisson pendant trois jours… Il est probable que certains même réussissent à subsister grace à la mane financière que leur rapporte le Hellfest (là, je pense à certains producteurs de muscadet qui ne cachent pas leur satisfaction de vendre leurs vins aux métaleux, et franchement, c’est pour eux une véritable aubaine), c’est aussi la notoriété que ça apporte à la Région, au Département, à la Commune… Franchement, s’il n’y avait pas le Hellfest, qui connaîtrait Clisson ? Le Hellfest est donc également une façon de promouvoir le patrimoine culturel de Loire-Atlantique, de mieux connaître cette petite bourgade qu’on appelle en Loire-Atlantique, la Venise de l’Ouest, à cause de son architecture italienne.

      Aussi, je pense que ce n’est pas tant l’argent que peut rapporter (ou ne pas rapporter) le Hellfest qui est important, mais de savoir POURQUOI la Région décide chaque année de subventionner le Hellfest. Est ce que LYO connaît les motivations de la Région pour accorder des subventions à ce festival qu’il execre tant ?

      • @Etienne:
        Merci d’apporter une sérénité que nous semblons avoir tous perdu, moi le premier, dans cet échange… 🙂

      • Le RIF et le RAC c’est du Metal ?!? Ahahahahah et la marmotte elle met le chocolat dans le papier alu ? Non mais qu’est ce qu’il ne faut pas lire… Enfin, ça confirme votre ignorance totale du sujet ^^

  14. Les yeux ouverts Says:

    @ Père Culat,
    J’ai lu votre livre  » l’âge du metal » et d’autres sources sur le sujet. Par ailleurs, a priori, vous ne fréquentez pas beaucoup mon blog pour conclure votre post comme vous le faîtes. Ma question était pourtant simple et vous pourrez trouver aussi sur mon blog un petit billet relatif à la démocratie, entre autres.
    @ marie,
    Cela vous intéresse donc les comptes du hellfest ? L’info est sur mon blog.
    @ manu,
    Je ne suis peut-être pas un expert (au sens où tu l’entends) mais je ne suis pas non plus un gamin qui se contenterait de répéter ce qu’il a entendu ou lu, sans aller plus profond. J’ai aussi une certaine intuition ( avec beaucoup de défauts à côté !) et je ne manque pas par ailleurs, sur mon blog, d’échanger autour du rock et du metal ( 10 billets au total), y compris avec des metalleux. Va jeter un oeil !

  15. Natural_Induction Says:

    Salut à toutes et tous, c’est la 1ère fois que je poste ici après avoir lu pas mal d’articles, cependant je ne suis pas vraiment néophyte sur ce sujet metal/religion vu que je suis déjà intervenu sur différents blog catho, notamment Les Yeux Ouverts.

    Pour les des groupes chrétiens au HF, je ne sais pas si c’est vraiment très significatifs de les opposer aux groupes anti-religieux vu que la présence des 1ers est tout de même assez marginale, cela dit ça prouve au moins que le festival n’est pas une machine destinée à surfer sur une « mode » christianophobe qui permettrai de faire vendre des billets (comme certains opposants le soulignent régulièrement).

    Ce qui dans cet article me semble bien plus important que de mettre BTM et ABR en face de la dizaine de groupe résolument anti chrétiens de l’affiche, c’est ça : « le critère de sélection est de nature musicale et non idéologique. ».
    En effet, je crois que le but 1er d’un fest de ce genre est de réunir un maximum de grands noms (cette année : Sabbath, Lynyrd Skynyrd, BOC, Machine Head…) ou de nouveaux groupes en vue de la scène métal au sens large (et c’est effectivement le cas
    pour Betraying the Martyr), avec une préférence pour la musique extrême (d’ou la présence du black metal) mais pas uniquement. Les critère de séléction ne sont clairement pas basés sur la préfèrence anti/pro ou a-religieuse des groupes. A titre d’exemple qui fera bondir les anti-hellfest, la présence de The Devil’s Blood, dont le chanteur se revendique sataniste, n’est pas le fruit de cette conviction. Leurs albums ont été salué par la critique (et pas pour leur orientation intellectuelle, je préfère le préciser).

    Pour ce qui est des subventions, je rejoins un peu l’avis du Père Culat et de Marie : exiger que l’argent public soit utilisé pour certaines chose et pas d’autres, c’est bien joli (à la base je comprend la revendication de LYO vis à vis des groupes insultant la religion, qui bénéficient aussi de l’usage qui est fait de ces sommes) mais c’est aussi la porte ouverte à ce que tout le monde réclame que ses impôt servent uniquement à ce qu’il souhaite ou à ce qui l’intéresse. Aurai-je du demandé à France 2 qu’elle vire Michel Drucker, salarié d’une chaine publique, lorsqu’il a dénigré le métal à travers Lordi à l’Eurovision? Non, en fait je m’en fiche pas mal. Devrais-je aussi manifester parce que Christine Boutin, qui n’aime pas du tout le Hellfest ni le metal, est députée et perçoit donc un salaire que les Français lui payent? Non , ce serait ridicule.
    Et je suppose également que les recettes que génèrent les festivaliers ne sont pas négligeables non plus (ce qui incite d’ailleurs la commune à continuer de les accueillir).
    Après, je suis totalement pour que le festival s’affranchisse de cet argent, ce qui ferait taire la polémique à ce sujet.

  16. provocshellfestcasuffit Says:

    @ Natural Induction mais aussi aux autres,
    Notre blog ne donne pas la place aux commentaires tout simplement parce que nous nous sommes assignés un rôle d’iinfo et pas de discussions dont nous voyons bien, et ici même avec Larsen, quelle conception du dialogue ont une bonne partie des metalleux.
    Nos sources d’info sont très souvent des sources de blog metal et pas simplement wikipedia.
    A propos de venom et de BOC, nous signalons des similitudes dans les références à Kronos. Vous allez tout de même pas nous faire croire que l’ésotérisme et l’occultisme dans un certain metal n’ont pas de sens.
    Dimmu borgir : alors là, chapeau !!!

    @ Dath manu,
    Nous attendons avec un intérêt certain votre avis sur les groupes que nous avons commencé à épingler. Il y en a d’autres !

    • Et quelle conception du dialogue j’ai selon vous ? Je ris d’une (grosse) bêtise écrite, soit. C’est offensant, irrespectueux, sourd aux arguments ? J’avoue, j’aurais p’têt dû attendre un peu avant de poster, il aurait suffit de 5 minutes de réflexion pour éviter de dépeindre ici ma toute première réaction (le rire). Mon intention n’étais pas de choquer et j’effacerais volontiers mon premier commentaire si je le pouvais. MAIS Je ne vois pas en quoi ma « conception » du dialogue serait faussé. Par contre je vois qu’à l’accoutumée vous vous mélangez les pinceaux et vous servez d’amalgames faciles pour asseoir vos arguments fumeux. Prendre une réaction un peu bête peut être pour une preuve de fermeture d’esprit, que c’est petit…

    • Natural_Induction Says:

      @ Provochellfest :

      « Notre blog ne donne pas la place aux commentaires tout simplement parce que nous nous sommes assignés un rôle d’iinfo et pas de discussions dont nous voyons bien, et ici même avec Larsen, quelle conception du dialogue ont une bonne partie des
      metalleux. »

      Larsen vous a répondu. Pour ma part, je ne peux que vous conseiller d’aller lire les commentaires sur le blog de Les Yeux Ouverts (http://tinyurl.com/bqx8s43 ,parait-il que vous vous connaissez bien…) qui montre qu’il est tout à fait possible
      d’instaurer un dialogue entre les 2 parties et qu’on s’en sort mieux que ce que vous voulez nous faire croire.
      Et puis vous avez une définition bien singulière de l’information, qui est unique, parfaite et indiscutable. Laissez les points de vue
      s’exprimer, et les lecteurs de votre site jugeront en leur âme et conscience.

      Puis si je ne voulais pas me fatiguer, je pourrais retourner votre commentaire en disant « nous voyons bien, et ici même avec
      les membres du collectif Provochellfestçasuffit, quelle conception du dialogue ont une bonne partie des chrétiens. » sauf que
      je n’aime pas les généralités, je m’abstiendrai donc de faire ce raccourci.
      Et en parlant de « dialogue », j’ai un autre blog à vous conseillez (tenez, pour rester dans le sujet : http://tiny.cc/lpm9e,
      enfin vous devez connaitre aussi) ou intervenir et lire les commentaires est intéressant, d’une autre façon. Allez y et
      demandez vous pourquoi ceux qui tombent la dessus sont susceptible de vouloir rejeter la religion… Devrait-on monter un
      collectif pour exiger la censure des passages les plus délirants (qui n’ont rien à envier aux dérives du metal) de tels sites?
      On pourrait, mais toujours est-il qu’aucun metalleux ne l’a fait… Le mal n’est pas toujours que du coté des autres, messieurs!

      « A propos de venom et de BOC, nous signalons des similitudes dans les références à Kronos. Vous allez tout de même pas nous
      faire croire que l’ésotérisme et l’occultisme dans un certain metal n’ont pas de sens »

      Je n’ai pas nié la présence de l’ésotérisme dans le métal, j’ai dit que ça ne devait pas être assimilé à quelque chose de satanique ou même de néfaste de façon général (sans compter qu’ici, la mythologie gréco-romaine, d’ou vient Kronos, n’a rien d’ésotérique à la base).
      Votre rapprochement entre les 2 groupes n’est étayé par rien de concret (trouvez moi une itw ou le type de Venom dit qu’il a choisit son nom parce qu’il admirait le satanisme sous jacent de BOC…). Ce que vous dites laisse de gros sous entendu, qui vont évidement dans le sens de votre argumentaire (pour les néophytes du metal qui viendraient vous lire) et il n’en faudra pas plus à certains pour croire que des groupes comme BOC sont dangereux, ce qui est, dans les faits, ridicule et disproportionné.
      C’est précisément cette façon de survoler le sujet en étant dans la suggestion et la généralisation (cf votre commentaire sur le dialogue et les metalleux…) qui pose problème.

      Pour Dimmu Borgir : Je ne sais pas ce que je dois comprendre de votre réponse ? En gros, vous me prenez pour un idiot (ou un
      suppot de Satan? J’hésite…) tant mon explication vous est inconcevable? (et ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit,
      tous les groupes ne rentrent pas dans cette analyse quant au serieux de leur démarche, mais Dimmu, c’est très probable).

      Ainsi, je me demande : les membres de votre collectif connaissent-ils des metalleux dans la réalité? qui plus est écoutant ce groupe? Avez vous discuté avec eux? Que savez vous de l’approche qu’on les amateurs des thématiques sataniques dans les textes de Dimmu Borgir?

      Les réponse reviendrait probablement à ce que je disais précédemment : vous connaissez peut être mal le metal dans son ensemble mais surtout encore beaucoup plus mal les metalleux eux même… Quitte à parler de black metal et de ce que ça inspire à de nombreux amateurs de musique amplifiée (et même à une partie des blackeux eux même), je vous laisse jeter un oeil à ces vidéos :




      et à ça : http://www.metalstorm.net/pub/fun_comments.php?fun_id=2
      dont certains points sont très bien vu et assez drôle concernant la minorité de groupes et de fans très sérieux du style (j’ai un faible pour celle ci : « 27. Never ever, EVER, EVER be open-minded. « )

      Quand je dis qu’un grand nombre de metalleux sont les premiers à se détacher des codes du BM (même s’ils en écoutent. On appelle ça « prendre du recul »), à en avoir une opinion peu flatteuse ou à s’en moquer, ce n’est pas une invention. Mais pour le savoir, encore faut il connaitre un peu le milieu de l’intérieur…

      Ce qui n’empêche pas que certaines formations vont trop loin, mais la on est plus dans l’ésoterisme ou le satanisme bidon qui
      vous fait peur, mais bien dans un propos purement violent. C’est un fait et croyez bien que, malgré ma qualité de « metalhead », je trouve aussi cela débile et regrettable.

  17. @Larsen

    Qu’entendez vous par metal ? Avez vous étudié son histoire ?
    Quand est il né ? Comment a t’il évolué ?
    Je serai ravi d’avoir votre réponse à ma question…
    Avez vous écouté du rif et savez vous ce que ça veut dire ?
    Savez vous ce qu’on entend par rac ?
    Pourquoi croyez vous que j’estime que ces « catégories » de musique, il n’est pas idiot de les mettre sous la rubrique « metal »?
    Personnellement, je ne suis pas fan de ce genre de musique (rif ou rac) à cause de leur message, évidemment…
    Mais en fait, qu’importe les « catégorisations » de musique. Une des grandes figures du black, Dany Filth l’avait d’ailleurs rappelé dans un article de Metal Obs. D’ailleurs, on s’aperçoit bien efffectivement que tous les musiciens n’aime pas les catégorisations, comme c’est le cas chez Opeth et che Adagio.
    Je vous suggère donc de revoir votre copie avant de me taxer d’ignorant de ce qu’est la musique metal, surtout que ça fait quelques années que je potasse le sujet, et pas seulement sur le metal d’ailleurs.

    • J’écoute du Metal depuis 20 maintenant. J’ai actuellement derrière moi 1480 albums de Metal originaux (oui oui je tiens une liste régulièrement mise à jour). J’écris aussi régulièrement des chroniques d’albums extrêmement détaillées sur ce style que j’adore et qui me passionne depuis mes 8 ans. 2 – 3 réflexions, un zeste d’intérêt et l’on devine, l’on sent de suite que le rock /against Communism et/ou /identitaire français n’a RIEN à voir avec le Metal, comme OFFSPRING ou TOKIO HOTEL. Je sais qu’il est aisé d’imaginer que tout ce qui contient des guitares est du Metal, mais il va falloir pousser un peu plus loin la réflexion !

      • Pour info, le RAC et le RIF viennent de la Oi!. Rien de Metal là dedans, dans le passé comme dans l’avenir, si avenir il y a pour cette musique de m….. A la limite pour argumenter efficacement l’exemple du NSBM était bien plus indiqué.

      • On est d’accord… Je m’incline… D’autant que je n’écoute ni rif, ni rac… Mais ça ne me semblait pas en totale contradiction avec le metal.
        Quant à moi, ce qui fait moins spécialiste, c’est clair, j’ai quelques 200 albums de metal, et ça fait… presque 20 ans que j’ai découvert ce type de musique. Je ne me considère donc pas comme un total ignorant, vu qu’également, je me suis plus qu’intéréssé au sujet (et pas seulement en consultant wikipedia)…
        Et puis… ca m’amuse…
        Et en fait… on s’en fout… de savoir que c’est du metal ou autre chose, du moment que ça plaise!
        Et vous n’avez pas répondu à ma question!
        Ayant lu certains chroniqueurs de renom, comme Alain Dister ou Phil Manoeuvre, ou Gary Hermann, le metal au départ, c’était ce qu’on appelé hard. En fait une évolution du rock des années 70… Dans les précurseurs évidemment, Led Zep, Deep Purple, MC5, les Stooges. Il s’agit de rendre la musique rock plus instrumentale, plus violente. On s’y inspire de techniques classiques. Dans le repportage de Samuel Dunn, Voyage au Coeur de la Bête, ceci est particulièrement bien démontré. Ce n’est que plus tard que le nom de « metal » a été attribué à cette musique. On a dit que c’était à cause de son son métalique… imittant parfois les vrombissement d’une moto (par ex, dans un album d’Hammerfall)…
        Bon… J’étale ma science… je résume.
        Qu’est ce qu’il ne faut pas faire pour se justifier…

  18. Larsen, je serais très heureux de discuter avec toi mais en dehors de ce blog. Pourrais-tu me contacter de manière privée? Merci.

  19. @Larsen:

    Je vous présente toutes mes excuses pour le traitement qui vous a été infligé jusqu’ici sur mon blog par quelques uns. Merci pour votre intérêt et pour le commentaire très encourageant que vous avez posté sous un de mes autres billets.

    @Etienne:

    Tu sais que je ne remets pas en cause ta connaissance du métal, même si je suis en désaccord avec certaines de tes analyses, mais je partage l’étonnement de Larsen à propos du rapprochement que tu fais avec le RIF et le RAC, y compris sur le plan musical. Peux-tu développer?

    • Je viens de répondre à Larsen. En fait, ce que je voulais dire, c’était surtout que la sonorité RIF et RAC se rapprochait plus de l’univers de certains groupuscules d’extrême droite (je pensais à un groupe comme Légion 88 – Là dessus, rien que la symbolique du nom fait réver). Je pense sincèrement que ce type de militants du FN ne voient pas d’un mauvais oeil le HellFest, bien au contraire… D’ailleurs, je crois que c’est toi qui avait posté un lien d’une réponse de Varg Vikernes (Burzum) incitant les français à voter FN.
      L’objet était pour moi d’apporter quelque peu un démenti au Père Culat, mais le raccourci était trop vite fait et j’ai sombré dans la bêtise, sur un sujet que je ne connais pas : le rac et le rif.
      Désolé d’avoir « braqué » Larsen, mais ça n’était pas l’objet.

  20. @Collectif Provocs Hellfest:

    « Notre blog ne donne pas la place aux commentaires tout simplement parce que nous nous sommes assignés un rôle d’iinfo et pas de discussions dont nous voyons bien, et ici même avec Larsen, quelle conception du dialogue ont une bonne partie des metalleux. »

    Vous avez dû louper le premier commentaire de Larsen sous un autre billet:

    https://innerlightofblackmetal.wordpress.com/2011/04/20/a-propos-de-la-petition-provocs-hellfest-ca-suffit-22/#comment-422

    Vous y verrez que certaines démarches poussent davantage au respect du catholicisme que d’autres.

    « Nos sources d’info sont très souvent des sources de blog metal et pas simplement wikipedia. »

    Comme vous n’avez manifestement compris le message, je vais clarifier.
    Vous avez recopié mots pour mots le passage suivant de la notice Wikipedia sur Blue Oÿster Cult:

    « L’influence de Black Sabbath est perceptible dans des morceaux comme « Cities on flame with rock and roll », ou « Godzilla ». Celle du MC5 dans « Hot rails to hell », figurant sur l’album « Tyranny and mutation ». Et enfin celle de Steppenwolf dans des morceaux comme « The red and the black », « Career of evil » ou « the subhuman ». Le groupe jouera une reprise de « Born To Be Wild », la chanson légendaire du groupe Steppenwolf. »

    Vous devez la mettre entre guillemets et référencer explicitement votre source (mettez un lien, les italiques ne suffisent pas) sous peine de tendre le flanc à des accusations de plagiat, a fortiori puisque vous prétendez défendre « le respect de tous ».

    Je passe sur le détournement manifeste de sens que vous faites manifestement opérer à cette citation: de l’influence musicale à celle idéologique. J’y reviendrai dans mon prochain billet.

    « A propos de venom et de BOC, nous signalons des similitudes dans les références à Kronos. Vous allez tout de même pas nous faire croire que l’ésotérisme et l’occultisme dans un certain metal n’ont pas de sens. »

    Une référence en passant chez chacun de ces deux groupes à un dieu de la mythologie grecque ne démontre pas un idéologie commune: désolé (mais j’aurai également l’occasion d’y revenir dans mon prochain billet).

  21. par contre je me permets de redire que je ne voulais pas et n’avais pas à me moquer. Je suis juste pas du tout d’accord sur ce sujet 🙂

    • Si c’est moi que vous visez, vous êtes tout pardonné. Je me suis un peu enflammé, et vrai, le NSBM est plus indiqué… par rapport à ce que je disais… Je suis allé bille en tête à cause du son, mais l’exemple était mal choisi.

      • après un seul groupe je crois a mélangé RAC et Black (ABSURD) mais c’est de la merde comme groupe 🙂 Sinon l’esthétique « Skinhead » dont descend la Oi! puis le RAC au départ n’avait rien de politique et des groupes avaient le look « skin » à une époque où le mouvement n’était qu’un regroupement de prolétaires sans polémique (je pense au groupe de Glam génial SLADE)

  22. Après pour faire l’historique du Metal c’est tellement vaste… Le terme Heavy Metal vient de tas de choses… Du son lourd comme un « Zeppelin lesté de plomb » (pour paraphraser Keith Moon – me souviens plus trop trop de la phrase exacte – en parlant de Led Zep), de l’esthétique des groupes de l’époque et des noms utilisés (Tiens, comme Iron Butterfly – pourtant rock acid psyché – et son son si étrange)… au Départ Hard et Heavy c’était la même chose, deux synonymes, qui ont attendu l’évolution du style pour se différencier. Maintenant le terme Heavy désigne un Hard Rock qui aurait perdu ses racines rock. AC/DC on entend le blues dedans, plus dans Iron Maiden 🙂

    • Et pourtant, le blues apparaît bien dans certains groupe de « heavy », comme GNR ou Scorpions pourtant bien « blues » dans pas mal de leurs chansons…
      Je dois pourtant avouer que dans le Black, mais je crois que c’est voulu, (surtout le NSBM) on s’est complètement détaché du blues, car le blues étant une musique d’inspiration « afro » et il me semble avoir lu quelque part que certaines figures du NSBM ont voulu se détacher totalement du « blues » à cause de ça… Dans les grands classiques du Black comme Craddle Of Filth et Dimmu Borgir que j’ai suffisament écouté en boucle, l’esprit du blues n’y est plus.

      • y’a des extrémistes partout… certains sur fdesouche (site tristement célèbre) même la plupart détestent le Metal et vont même dire qu’utiliser une batterie c’est déjà un dérivé des « percus des nègres » (sic)… Le NSBM étant arrivé après le BM et étant une frange très très très minime et pas bien accepté de la majorité des métalleux leurs avis sur la musique jouent et importent peu. Et puis on ne décide pas à l’avance de créer un courant musical c’est une évolution du son tout ça 🙂 après bien sûr le blues apparait dans des tas de groupes 🙂 d’ailleurs les GUNS c’est du Hard, pas du Metal 🙂 SCORPIONS c’est différent, le style a évolué (c’était du rock psyché au tout départ !) avec l’âge des membres… et du temps de « Blackout » (sans conteste leur meilleur album) c’est du Heavy Metal bien carré et dur !

  23. @Larsen
    « GUNS, c’est du Hard, pas du metal »
    Ca se discute…:)
    « Et puis on ne ne décide pas à l’avance de créer un courant musical c’est une évolution du son tout ça ».
    On est complètement d’accord!
    Alors, je me permets donc de citer Dany Filth, dans Metal Obs (je n’ai plus la référence exacte, désolé, mais elle est sur mon ordi… là, j’utilse celui de mon épouse… c’est parce qu’on est en plein travaux…) ( et puis, je l’ai déjà cité sur ce blog, dans un autre post):
    Question du journaliste : « Ca te plait de voir en Craddle of Filth, un groupe de Black Metal ? »
    Réponse de Dany Filth : Ouais, c’est cool! Les gens peuvent nous classer comme ils veulent! »
    Et ça n’est pas le seul « métaleux » à avoir ce genre de réponse…
    Parce qu’à y regarder de plus près, chaque groupe, chaque musicien a sa particularité.
    Si l’on devait prendre l’exemple de la musique dite « classique », le romantisme a apporté des inovations musicales liées à des conceptions bien précises de la musique. C’est avec la musique romantique par exemple, qu’ on a vu apparaître un nouveau genre de compositions musicales : le « lied » (exemple de « lied » : « la symphonie du Nouveau Monde », de Dvorjack). Ce genre n’existait pas au XVIIIème siècle. Il n’existait pas avec la musique baroque et classique. C’est le romantisme qui l’a permis, si mes souvenirs sont exacts.
    Pour dire quoi au final ? Que ce qui intéresse le musicien, ça n’est pas qu’on le classe, qu’on l’enferme dans une petite case… Ce qui intéresse le musicien : c’est la musique ; ce langage des sons.

    • « Pour dire quoi au final ? Que ce qui intéresse le musicien, ça n’est pas qu’on le classe, qu’on l’enferme dans une petite case… Ce qui intéresse le musicien : c’est la musique ; ce langage des sons. »

      Je suis complétement d’accord. Je rectifiais une ânerie dite, c’est pas pour autant que je tienne par dessus tout à ces appellations. MAIS si l’on les utilise, autant que ce soit vrai 🙂

  24. Les yeux ouverts Says:

    Je me demande quelles réactions vont susciter la seconde annonce du collectif ? Chez les fans, l’orga, les politiques…
    http://provocshellfestcasuffit.blogspot.com/

  25. Le dépit habituel …

    Ah si, je me demande si un jour ils seront capable d’orthographier correctement ce à quoi ils font mine de s’intéresser ?

  26. Les yeux ouverts Says:

    @ Marie,
    C’est tout ce que cela vous inspire ?

  27. Oh, j’aurais pu m’énerver encore une fois devant tant d’obstination dans l’erreur, de fermeture d’esprit, d’incompétence et de mauvaise foi condensés … (je prétends pas avoir raison hein, je donne juste mon ressenti). Ça n’aurait pas servi à grand chose à par me pourrir la fin du week-end, donc mieux vaut laisser couler.

    Vu que je suis aussi censée faire de l’aïkido, comme on dit dans le dojo : « +1 pour la voie du détachement » ^^

  28. L’ouverture d’esprit, la compétence , la bonne foi : pourquoi, au lieu de se les auto-attribuer, ne pas les mettre plutôt au service du respect et de la responsabilité ?

    Le respect, les connections rap-metal, la responsabilité des autorités publiques, autant de thèmes sur lesquels je vous ai interrogée sur mon blog, notamment pour ce qui concerne le sens du mot RESPECT, et qui sont restés sans réponse, si ce n’est des bottages en touche.
    Peut-être que sur ce blog, au moins pour les 2 premiers thèmes puisque l’autre a été abordé…

    A demain sur mon blog…

  29. Bin je fais ce que je peux pour vous répondre hein, j’ai une vie aussi de ce côté de mon PC. Vous êtes marrant, vous.

    Ouverture d’esprit, bonne foi : je ne me les auto-attribue pas, je dis que je ne les vois pas dans la démarche du collectif, nuance.
    Compétence : alors là je regrette, mais vous allez pas m’enlever ça dans le domaine du metal, surtout par rapport à vous ou au collectif. De nous deux, c’est vous le spécialiste de la religion catholique, et c’est moi la spécialiste du metal, je vois pas où est le problème là-dedans.

    Le respect : c’est pas un truc que je peux vous expliquer là comme ça en trois phrases, vous permettez que je prenne un peu de temps pour mettre tout ça en ordre et pondre quelque chose de compréhensible ?
    Les connections rap/metal : je m’en fiche, ça ne m’intéresse pas, et je ne vois pas non plus comment ça fait avancer le sujet qui nous intéresse.
    La responsabilité des autorités publiques : vaste programme, grosso modo c’est de faire tourner le pays sur la base des lois en vigueur dans ledit pays, et pas en fonction des caprices de tel ou tel quidam. Si les lois ne plaisent pas aux quidams en question, ils peuvent soit s’appliquer à changer les lois de l’intérieur, soit se mettre dans l’illégalité en les outrepassant (mais faut alors accepter les inconvénients de l’illégalité). Après on peut toujours parler d’objection de conscience en fonction de la morale ou des idéaux de chacun, mais on commence à rentrer dans le détail.

  30. Natural_Induction Says:

    @ Les Yeux Ouverts :

    Ce que ça inspire aux gens n’a finalement qu’une importance relative étant donné que le site ne laisse pas la possibilité de s’exprimer. Et je doute que ceux qui atterrissent sur ce blog tombent également sur cette page ou nous discutons de leurs articles…enfin bon, une « conception singulière de l’information », je vous dis.
    De mon coté, voila ce que j’en pense (en plus de ce qu’a déjà dit Marie au dessus).

    Je m’adresse aussi directement au collectif qui a produit l’article :

    Dimmu :

    Ok pour la représentation du crucifié dans la vidéo mais pour le reste, dire que c’est « choc », c’est un bien grand mot. Je ne vois guère que des types aux attitudes plutôt ridicules qui brandissent des cranes sur fond de flamme digitalisées de mauvaise qualité. C’est en ça que les clips de black metal sont fatiguant, avec leur aspect grandiloquent et leur théâtralité exagérée qui rendent risible quelque chose qui, parait-il, se veut effrayant et malsain.

    Bref, je maintient ce que je disais : oui ce groupe est en plein dans la thématique satanique et anti chrétienne, mais non ce n’est pas vraiment de celui-ci dont il faut avoir le plus peur. Il suffit de comparer à quelques uns des groupes épinglés dans l’édition de l’an dernier.

    Lamb of God :

    Je renvoie les gens de ce collectif devant l’article anglais de wiki, qui détaille les thématiques du groupe. Oui, il ne sont visiblement pas pro-religieux (est-ce un crime pour les gens de provochellfestcasuffit ?) mais ça ne fait pas d’eux d’horribles satanistes qui mangent les enfants et la religion n’est abordée que ponctuellement dans leurs albums (contrairement aux sujets politiques).

    Question au collectif : avez vous pris le temps d’aller lire des interviews ou vous êtes vous contenté de sauter sur un groupe parce que sont premier nom était connoté ?

    Exemple :

    itw de du bassiste après l’album Sacrament : http://phantomphotography.com/I_LambOfGod2.html

    « GR: Lamb Of God, Burn The Priest, Sacrament, New American Gospel… These are religious terms. You wouldn’t consider Lamb Of God a religious band would you?

    John: No. We’re a heavy metal band and Black Sabbath started using religious words and symbols in their music and that kind of started metal off.

    GR: What’s your take on religion?

    John: That’s a huge question. I’m not a religious person, but I’m a spiritual person and I play in a heavy metal band.  »

    itw du guitariste : http://www.rocknworld.com/features/07/LambofGodInterview.shtml

    « antiMusic: Sacrament has some interesting religious undertones to it…obviously the name for example, but many of the lyrics deal with deeper topics than physical existence. How do you feel about religion and its role in today’s world?

    Willie: To each his own man. If you can get by simply by believing in something, do-it to-it. If it makes you feel better by going about your day, good. I personally don’t subscribe to anything, but I believe there is some kind of God. If you’re into it, fine. »

    une itw de 2005 http://www.fromoutofnowhere.com/lamb0305.html

    « When we changed our name from Burn The Priest it was because we were being pigeonholed as “oh, another satanic metal band.” We’re not satanic, sure we love metal and who in metal doesn’t have some love for Satan (laughs)? We’re not a satanic band and then, on this tour, we get out to L.A. and we’ve been banned from playing because we used to be called Burn The Priest.
    They assumed from that, that we lyrically spoke against religion »

    J’ai vu pires réponses de la part d’un groupe présenté comme fortement anti-religieux… Peut être est-il temps de remettre en question votre méthode de travail et d’aller plus loin que les apparences et le folklore propre au style?

    Blue Öyster Cult :

    Ok pour l’ésotérisme mais qu’est ce que ça prouve? En quoi est ce dangereux pour les spectateurs d’un concert?

    Concernant Don’t Fear the Reaper : puisque vous êtes familier de wikipedia pour aller chercher des infos sur le metal, vous n’avez pas du rater ce passage de l’article sur la chanson :

    « Lyrics such as « Romeo and Juliet are together in eternity » have led many listeners to interpret the song to be about a murder-suicide pact, but Dharma says the song is about eternal love, not suicide:

    « I felt that I had just achieved some kind of resonance with the psychology of people when I came up with that, I was actually kind of appalled when I first realized that some people were seeing it as an advertisement for suicide or something that was not my intention at all. It is, like, not to be afraid of it (as opposed to actively bring it about). It’s basically a love song where the love transcends the actual physical existence of the partners. » »

    Tiré d’une itw du guitariste et auteur des paroles, 1995.

    Encore une fois, lorsqu’on creuse un peu, les insinuations des articles de provochellfestçasuffit sur certains groupes (attitude néfaste, satanisme, manipulation du public, etc…) sont sans objet ou largement exagérées.

    Amenra :

    De puis quand est-il néfaste de faire de la musique sombre? Doit-on censurer tout ce qui n’est pas assez beau/joyeux/bisounours/lumineux à vos yeux? Que je sache, ce groupe ne propage pas un message violent, satanique, suicidaire ou autre. Quel est le problème alors?

    Je vais vous dire ce que je crois : le problème est, plus que la musique elle même, la méconnaissance et la peur qu’on certains de ce type de musique en général, qui conduisent à une levée de bouclier dés que ça sort de leur ordinaire rassurant.
    Je vous renvoie à ceci posté sur un autre site par un metalleux : http://www.telquel-online.com/107/couverture_107_15.shtml là bas, ce n’est pas le metal extrême qu’on censure, mais seulement le fait d’avoir des gouts musicaux « anormaux » ou d’avoir une guitare. La même chose revendiquée en France un jour par des intégristes anti-musiques modernes (ne riez pas, cela existe et j’en ai rencontré sur certains sites!) ??

    All Pigs Must Die :
    Ce doit être le seul dans l’article ou je comprend vraiment les critiques. Notez, en passant que ce groupes vise les religions en général et pas seulement le Christianisme, en rapport avec la critique récurrente du fait que le Hellfest autorise uniquement la présence de groupe anti-chrétien, parce que c’est « à la mode ». Pas de quoi s’en féliciter pour autant mais je le note.

    Il n’est pas question pour moi de « défendre » ce groupe, mais l’éclairage des itw est toujours plus intéressant que les simple pochettes :

    http://www.teethofthedivine.com/site/featured/interview-with-all-pigs-must-die/
    « As for the album title, God is War, it seems to be one that could work on multiple levels, none of which seem particularly flattering to what some would refer to as the man upstairs.The title is an altered line from Cormac McCarthy’s Blood Meridian.

    The meaning behind it is much less of a focus on religion than the artwork would lead one to believe; it’s more about human nature. The title is a reference to the apotheosis of violence by mankind, and how that violence fits under the umbrella of religion and becomes “just” to the masses.

    That cover art is so fitting.

    It’s not really a subtle cover. »

    http://americanaftermath.net/2011/06/17/exclusive-interview-kevin-baker-of-all-pigs-must-die/
    « All of the subject matter is very much based on past and current atrocities and the idea of mankind devouring itself while destroying everything around it. It isn’t a glorification of violence but a realization and acceptance of the way things are and my place within all of it. Very apocalyptic and honest. »

    Bon, je suppose que tout ça va rester lettre morte pour les auteurs de ce site mais tant pis…

    • @natural induction
      Juste à propos du clip de Dimmu Borgir, Sorgens k…
      Lors d’une conférence que j’ai donnée à Nevers, il y a 3 ans, j’ai utilisé ce clip vidéo comme argumentaire… Il a tellement choqué les gens que j’ai décidé de ne plus le présenter comme exemple. Je pense que le Collectif a raison de dire qu’il est CHOC.

  31. Natural_Induction Says:

    @ Darth Manu :

    Depuis hier j’essaye de poster (3 fois et en vain) le même message pour répondre à la fin de la discussion. Après avoir cliqué sur ‘laisser un commentaire » la page se rafraichit et…pas de nouveau message.
    Vous avez une idée de ce qui cloche? WordPress n’aime pas ce que je raconte? Je fais trop long peut être? Ou il n’aime pas les citations? 😛

    Merci par avance si vous pouvez résoudre le problème, d’habitude ça fonctionne pourtant bien…

    • @Natural_Induction:

      Ils étaient partis dans la file de spam, que je n’ai pas songngé à vérifier aujourd’hui. Toutes mes excuses. Je viens de publier l’un d’entre eux.

      Le paramétrage de base de WordPress est tel que tous les commentaires qui comportent plus d’un lien sont envoyés en modération a priori ou en spam.

      • Natural_Induction Says:

        @ Darth Manu

        Merci bien et ne vous excusez pas, j’ignorais que ça fonctionnait comme ça et j’ai insisté pensant au début pensant que c’était un problème avec mon navigateur.
        Vous risquez bien d’en recevoir d’autres dans les spams (dont celui-ci) vu que je case souvent des liens dans mes messages.

        J’en profite pour répondre aussi à Etienneweb, sans faire 2 messages :

        « Lors d’une conférence que j’ai donnée à Nevers, il y a 3 ans, j’ai utilisé ce clip vidéo comme argumentaire… Il a tellement choqué les gens que j’ai décidé de ne plus le présenter comme exemple »

        Parce que vous l’avez présenté à un public dont la connaissance du rock devait se limiter à Téléphone ou Scorpions, et je ne parle donc même pas du metal… De ce point de vue, je comprend bien qu’il puisse choquer.
        Cependant, pour un metalleux, il n’y a rien de bien dur dans ce clip (hormis la vision du crucifié ensanglanté, et encore, ça dépend de la sensibilité religieuse de chacun).
        Pour ma part, je ne trouve pas spécialement effrayant de voir des types barbouillés de noir et de maquillage faire des grimaces en tenant des cranes en plastique sur fond de CGI fait avec After Effects… Pour tout dire, je trouve même plutôt ça un peu ridicule, et les vidéo que j’ai posté plus haut tendent à montrer que je ne suis pas le seul.

        Quitte à chercher un clip véritablement « choc » et angoissant, je peux vous proposer celui-ci, qui, la 1ère fois, m’a crispé bien plus que beaucoup de vidéos de black metal que j’ai eu l’occasion de visionner :

        Pourquoi? Surement parce que son propos (et celui de l’album lui même, qui s’inspire du caractère destructeur de l’Homme à différents niveau) est plus proche de la réalité et de ses dangers que ce qui est dépeint par les trve grim evil blackeux qui courent dans la foret armés d’une hache en mousse… Sans parler de l’esthétique et du montage volontairement malsain, qu’on retrouve moins dans le clip de Dimmu Borgir.

        Mais sur le fond je concède volontiers que le ressenti face à de tels vidéos est très dépendant du vécu de chacun (et à en juger par l’attitude du collectif provochellfest, son vécu musical ne doit pas être très rock’n’roll :P).

      • @natural induction
        Exact… J’avais présenté ce clip à des « non connaisseurs » du metal n’en n’écoutant pas du tout. Clairement, j’ai assez la même opinion que vous, car je ne pensais pas que ça pourrait choquer à ce point. Pourtant, le public n’était pas spécialement catho. En outre, il y a bien pire, je suis d’accord.
        Ca mène peut être à s’interroger sur notre perception de la musique qu’on aime…
        Perso, le clip de Minushuman que vous avez posté me choquerait moins que celui de Dimmu. Il y a dans le clip de Dimmu plus de références au « satanisme », et, dirais-je, « à une certaine volonté de marquer des positions antichrétiennes » que dans celui Minushuman. Vous l’avez sans doute remarquer, mais à la fin du clip de Dimmu, il y a la représentation d’une pendaison figurée par une ombre chinoise. Vu la configuration du clip qui représente la mort du Christ, je l’interprête comme la pendaison de Judas.
        Mais bon… Chacun son interprétation, et vu que je suis Chrétien, c’est comme ça que je l’interprête.

      • Natural_Induction Says:

        @ Etienneweb :

        Il n’y a même aucun référence au satanisme dans le clip que je vous ai soumis, c’est plutôt une perspective glauque et angoissante qui met en scène une sorte de psychopathe (en écho à la violence et à la folie destructrice de l’Homme qui est le thème de l’album).
        La façon de le filmer et le coté froid et sale des images laisse un plus grand malaise chez moi que les clips de black metal, souvent remplis d’amateurisme et très éloigné de la réalité (je ne crois pas que l’on puisse voir des types aux allures de troll et déguisés comme pour Halloween dans la vrai vie, tandit que les malades mentaux en tout genre, c’est n’est pas que du folklore).

        Après, c’est une question de point de vue comme nous l’avons dit. Je ne m’attache personnellement pas exclusivement à la symbolique religieuse mais à l’allure d’un clip en général pour juger de son aspect choquant. Avouez que celui du Vegan Black Metal Chief que j’ai posté plus haut dans la discussion fait plutôt sourire, bien qu’il colle complétements aux clichés de base du style et pourrait être très sérieux si on coupait les plans « cuisine ».

  32. Le billet de ce jour mis en ligne vous est à tous destiné. Il s’intitule  » Chrétien, politique, laïcité ».
    Signé :
    « le premier chieur venu » (merci à marie et à son esprit, comment dire, de « respect et de tolérance ».

  33. Le site du Collectif Provoc Hellfest semble supprimé: http://provocshellfestcasuffit.blogspot.com/

  34. Je me demandais… Personne ne s’est dit ici un jour que rien n’interdisait d’être « sataniste » ou « satanique » ou ce que vous voulez ? Je vais me faire l’avocat du diable (héhé) Mais premièrement en 20 ans de concerts et d’écoutes Metal j’ai jamais rencontré un sataniste, mais si c’était le cas… Les catholiques s’estiment au dessus d’autres croyants ? Les satanistes gênent les croyants comme les rappeurs embêtent les metal-heads ou les amateurs de pâtes au beurre emmerdent les die-hards fans du Ketchup… euh… et alors ? L’avis d’un catholique sur ma vie me touche une couille sans faire bouger l’autre. Et entre quelqu’un comme moi qui ne croit pas en dieu mais respecte tous les avis et un catho intégriste du genre de ceux qu’on trouve dans ces collectifs qui juge à tout va, qui au juste suit le plus les principes de la bible dans la vie de tous les jours ?

    • Bon, c’est une réflexion comme ça, pas besoin de répondre. Hâte de relire d’autres avis catholiques aussi éclairés que ceux de ce blog « inner light » très intéressant 🙂

  35. Article publié dans valeurs actuelles :
    Les chrétiens ont aussi le droit de protester publiquement
    De Jean-Noël Dumont dans Valeurs actuelles :

    « Mais enfin pourquoi les chrétiens se verraient-ils privés du droit de combattre avec les moyens de la manifestation, de la protestation, du chahut, de la politique en somme ? Qui exige d’eux qu’ils se montrent dociles et polis ? En luttant dans la cité pour leur dignité, leurs droits et leurs intérêts, ils ne prétendent pas imposer leur foi. Ils en défendent seulement les moyens d’existence. Ils ne défendent pas la cause de Dieu, qui n’en a nul besoin, mais les images qui servent à leur culte.

    Où est le blasphème ? Non dans l’image d’un Christ souillé mais dans la volonté de souiller son image. Le Christ du retable de Grünewald, écartelé sur un bois tordu, les doigts crispés et le corps convulsé, présente les symptômes de ce « mal des ardents » que l’on traitait dans l’hôpital où il était exposé. Les malades devant cette image comprenaient que le Sauveur porte leur souffrance. Qu’on ne nous dise pas que Grünewald perpétue ici la tradition du sacrilège ! Il ne se met pas du parti des bourreaux. Avec piété il montre le Sauveur épuisant la misère du monde. Si Rouault peint le Christ outragé, la trogne cabossée par une douleur bestiale, il met au pied de la Croix le peintre en prière.

    Lorsque Jésus fut traîné au Golgotha, les disciples, manquant sans doute de culture, n’eurent pas le bon esprit d’applaudir. Ils eurent au moins le courage de se cacher. Au pied de la Croix restent Marie, la mère aux sept douleurs, Marie Madeleine, la prostituée, et « le disciple que Jésus aimait », dans lequel chaque fidèle devrait se reconnaître. Chaque chrétien, chaque homme, peut dire que son nom est Jean. Celui-ci n’avait pas payé sa place pour un spectacle aux audaces subventionnées. Quel frémissement dut le parcourir quand il entendit : « Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font ! » « 

  36. Le site du collectif est de retour en ligne. Je vais donc reprendre la rédaction de ma réponse, pour une publication dimache soir ou lundi soir.

  37. D’après ce que je lis, la femeture momentanée l’a été au motif « Hate ». Visiblement, il n’en est rien.

    • « En début de semaine, notre blog a été supprimé par notre hébergeur, au motif qu' »il ne respecte pas les conditions d’utilisation suivantes : HATE » !!
      Ayant aussitôt réagi, le blog vient d’être rétabli: « l’équipe légale a vérifié votre blog et l’a remis en ligne. »
      Blogger le reconnaît: pas de haine sur nos pages ! Il faut aller la chercher ailleurs !
      Voilà donc la réponse que nous pouvons apporter à tous ceux que notre blog dérange, et qu’ils auraient bien vu disparaître… »

      Effectivement, ça m’aurait paru très excessif, vue la teneur du site… Cela dit, répondre à des insinuations par d’autres insinuations, c’est pas terrible non plus…

  38. Bonjour amis metalleux,
    Ma 1ere base musical fut le rap(fin 80). Puis la techno dans les 90, et les années 2000 dans le metal. J’ai commencé par des groupes gothic, et j’ai lentement glissé vers le doom et le black atmosphérique, et un peu de black metal classique.
    Je suis étonne à la lecture des post de l’acharnement de cette association catholique.
    – Le fait d’avoir, la liberté, qu’une opinion existe, il faut bien reconnaitre à la fois qu’elle existe par rapport à d’autres. Si je faisais un festival à la gloire de Satan ou si je faisais un faisais un festival à la gloire de Dieu, ou encore un festival à la gloire d’autres Dieux ou Déesse, ou voir aucune Divinité. Tout est finalement pareil ou même.
    Si vous avez le droit de croire en dieu, vous avez aussi le droit de croire à son inverse, ou voir pas du tout?
    Notre devoir de citoyen, c’est la neutralité entre les parties, et pour que chacun vive sa vie. Les Jmj, les hellfest, ect… chacun clame se qu’il veut dans son coin tant qu’il n’embête personnes!
    – Le metal est une grande famille où il y a pleins de genres et de sous genres. Les publics sont variés et très différent. Cette famille acceptent tout ses membres, même les plus décalés. Donc, un groupe de metal chretien, est tout à fait acceptable, comme tout à fait acceptable qu’un black metalleux sataniste le soi au hellfest.
    On ne pas peut séparé cette famille, c’est organigramme historique, qui nous dépasse tous.
    il m’arrive en effet d’écouter du métalcore et du unblack chétien quand le son est bon. Car la musique n’est qu’un support!
    Et quand aux textes, dans les groupes de metal comme dans la bible beaucoup de texte sont poétique, métaphysique, voir philosophique. Et à l’inverse parfois dans les groupes de metal comme dans la bible, c’est pas jolie, c’est violent, c’est cru,
    C’est ainsi…..
    C’est pas une fatalité, c’est au contraire très sain de voir les choses ainsi, cela montre la tolérance, et l’acceptation de chacun dans un festival et en dehors.
    Merci!!! et là je vais mettre un petit Agalloch, ce morceaux « limbs » c’est vraiment troop bon à écouter!! lol

    • De quelle association catholique parlez vous ?
      Si c’est du Collectifprovochellfest, alors, je ne suis pas d’accord avec vous pour dire qu’elle est catholique, même si certains de leurs membres le sont très probablement… Même s’il est vrai qu’un blog catholique les appuie, qu’ils citent des prêtres spécialisés dans le sujet (notamment le Père Dommergue), et autres rapprochements assez faciles à faire (citation de certaines allocutions de la Cure de Clisson – ça ne s’invente pas…).
      Néanmoins, je ne vois pas ou le Collectif se revendique comme étant catholique… Ils ne sont d’ailleurs pas appuyés par une quelconque structure ecclésiastique, et je trouve bien au contraire que le Diocèse a fait ses dernières années preuve d’une certaine prudence eu égard à ce qui se passait dans ce festival. Il n’y a, à ma connaissance, jamais eu de désaprobation affirmée du festival de la part du Diocèse,contrairement à d’autres structures qui, elles, ne dépendent pas du Diocèse.
      Je tiens particulièrement a souligner ce point, car il me semble important d’éviter des ammalgames pouvant provoquer certaines confusions…
      Il y a deux ans, les AFC ont intenté un procès contre Hellfest Production, procès perdu par ailleurs. Lors de la Table Ronde organisée par Radio Fidélité et TV7NANTES, il a été fait allusion à ce procès… Il faut bien savoir que les AFC, association catholique de laïcs, est divisée en structure départementales. Or, le représentant des AFC 44, présent à cette Table Ronde, n’a pas de lui-même approuvé le procès intenté contre HellFest Production. Il semble même que AFC 44 avait plutôt tendance à désaprouver le procès, qui a été provoqué par la structure nationale d’AFC, et non sa structure départementale…
      Je précise que AFC se revendique comme association catholique, mais il s’agit là d’une association de laïc à la tête de laquelle il y a des laïcs catholiques, et non des religieux…
      Dans les structures officielles religieuses de l’Eglise catholique, il n’y a eu, également à ma connaissance, aucune désaprobation du Hellfest.
      Même chez les catholiques « intégristes », il n’y a pas eu de désaprobation « affirmée » (j’insiste sur le mot « affirmé ») du Hellfest. Il y a seulement eu une veillée de prière organisée en réparation des blasphèmes qui ont pu être proférés pendant le festival… Un point ; c’est tout… Pas de communiqué de presse officiel, pas de médiatisation anti-hellfest…
      Une autre association, l’association « Anne-Lise et Julien » avait organisé un colloque en marge du Hellfest l’année dernière. Ce fut d’ailleurs un énorme flop… Outre le fait que cette association n’a jamais condamné le Hellfest, et qu’elle n’est pas catholique, aucune structure religieuse catholique n’a incité à aller au colloque organisé par cette association ; aucune annonce officielle par le Diocèse de Nantes ; juste une légère publicité par le Diocèse d’Angers…

      Alors, voyez vous, j’ai l’impression que la critique du Hellfest par les catholiques relève plus d’une certaine « phobie » parfois capable de « péter » la blogosphère, mais sans plus pour le moment… Enfin, l’avenir nous le dira!

      • Natural_Induction Says:

        Juste pour réagir à votre commentaire :
        Je viens d’aller faire un tour sur le site provochellfest justement, que je n’avais pas visité depuis longtemps.
        Il faut avouer qu’ils n’ont pas chaumé, il y a plein de nouveau articles sur le financement du HF, les tarifs, des comparaisons douteuses avec le dérapage d’une humoriste sur le FN (sérieusement, quel rapport??) et bien sur le sempiternel blabla « satanistes-dégénérés-dépravés-dangereux » et cette fois c’est Mötley Crüe qui s’y colle (à c’est sur avec le glam metal ils ont matière a faire des articles, quand bien même leur milliers de fans ne sont pas devenus drogués ou alcooliques en les écoutant…) Bref, c’est toujours le même refrain et ça en devient un peu lassant.

        Pour réagir donc, il me semble que, même si ce collectif ne revendique pas l’appartenance de son mouvement à une entité Chrétienne, le fond du discours et la confession de l’immense majorité de ses membres est de cette nature.
        Derrière les protestations générale sur les dérives de la liberté d’expression et l’argent public, c’est bien l’agressivité de certains groupes envers les chrétiens qui est le leitmotiv (logiquement dans ce cas), et plus largement ( mais sans raison cette fois) une défiance considérable envers la musique rock/metal en générale, incarnée par le blabla mille fois entendu que je vise au dessus.
        A ce niveau, il serait peut être judicieux pour eux d’afficher clairement la couleur vis à vis du fond de leurs convictions, même s’il n’est pas difficile de le deviner (après tout les metalleux affichent bien, pour beaucoup, leurs non-convictions dans ce domaine…)

        Sur le reste de votre commentaire, il me semble aussi que la polémique du HF fait assez peu de bruit en dehors du web dans le milieu catholique (enfin vos exemple semblent le montrer). Peut être parce qu’il y a des problèmes de terrain bien plus urgents et important actuellement (quid des violences, très réelles cette fois, contre les minorités chrétiennes dans certains pays)?
        Peut être aussi parce qu’il y a des centaines d’autres choses plus préoccupantes dont on devrait informer les gens quand à l’actualité? Car si le Mal existe bel et bien, il est très surement plus présent dans les différents événements économiques et géopolitiques qui se sont produits ou vont se produire bientôt hors de la France plutôt que dans les vociferations campagnardes des obscures black metalleux du Hellfest…

  39. @ Natural Induction

    « A ce niveau, il serait peut être judicieux pour eux d’afficher clairement la couleur (…) »
    Je suis complètement d’accord avec vous… Il me semble d’ailleurs même que ce serait essentiel… Je me suis même personnellement demandé quelles conséquences cela aurait de ne pas le faire… Sur quels critères autres que religieux peut on remettre en cause le HF ? J’ai bien quelques idées, évidemment, mais cela nécessite d’entrer dans un débat philosophique sans fin, et qui peut être assez dangereux… et je ne crois pas que le Collectif ait ce genre de prétention… Aussi, la référence à un ordre moral bien établi soutenu par la religion aura le mérite de poser certaines règles… C’est justement ce genre de règles que j’ai du mal à cerner dans le Collectif, et au final, je ne sais pas trop quel est l’intérêt pour le Collectif d’interdire le HellFest s’ils ne se revendiquent pas clairement comme chrétien.

  40. En effet c’est pas net!… bref… Mais moi je suis clair dans ma passion du métal.
    Le hard rock et le métal sont né dans une Amérique puritaine et bien pensante. Celle ci faisait des guerres, et finançait des guerres interposés (c’était la guerre froide!). En même temps, son régime économique favorisait le profit, l’exploitation et la pauvreté, sur son sol et dans le monde. Tandis que le président et le congrès chantait en cœur  » Que Dieu Bénisse l’Amérique! ». c’est toujours d’actualité?
    Il y a de quoi prendre le bouc par les cornes pour lui lever la tête.
    Satan, le diable, et l’enfer, est avant tout un SYMBOLE de liberté et de contestation social.
    Majoritairement; les membres et les groupes, sont athées, voir croyants.
    En Europe, le black métal à une saveur médiéval, et sa contestation se réfère souvent au moyen-age ou l’église n’était ni en faveur de la liberté, ni pour la tolérance, perchée sur ses privilèges maintenais l’illégalité social. C’est pour cela que le black métal c’est souvent un folklore très kitch! Mais je l’aime aussi pour ça…
    Néanmoins, pour finir, Le hard rock et le métal, c’est pas que ça, C’est certainement la musique la plus riche de tout les temps. Ni le rap, la techno, le jazz, et voir le rock, n’est aussi vaste que le métal.
    Le hard rock et le métal est un média aussi en riche en thème que le cinéma. Et on y saupoudre par dessus autant de la musique classique, du trad, que de l’électronique.
    Donc, si il y des films d’horreur ou du métal bien gore, c’est normal!
    Personne n’a été scandalisé quand il eut la sortie du film et les livres de « twilight » qu’on laisse nos gothic tranquille…
    Si l’on devait interdire, Hellfest, pour ce qu’on l’accuse. Hellfest devrait à son tour faire à un procès équitable pour l’interdiction, de la bible (appel aux meurtres et la haine divine!), interdire le Coran pour anti sémitisme prononcé, même interdire la Marseillaise pour ses propos parfois très douteux.
    wait and see

  41. […] manière analogue, les antihellfest ont une “intuition” (quoique l’exemple que je mets en lien manifeste plus de bonne volonté que la moyenne). Ils […]

  42. […] – les finalités respectives du Hellfest et du Holyfest ne sont clairement pas les mêmes: le Holyfest a un objectif d’évangélisation, et n’invite que des groupes chrétiens. Le Hellfest se veut purement à visées musicales, et non seulement ne se limite pas aux groupes “christianophobes”, mais invite également ceux qui pronent la tolérance et le dialogue avec les religions (Orphaned Land l’an dernier), mais également, et depuis plusieurs années, des groupes chrétiens, comme je le montrais dans un article précédent. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :